e-Paiement : Facebook croit au potentiel de Tugboat

E-paiementEntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
tugboat yards-facebook

Facebook vient de s’emparer de la start-up californienne Tugboat, qui propose aux éditeurs Web des services de paiement en ligne leur permettant de monétiser leurs contenus.

Facebook continue de chercher des leviers de rentabilité. Dans ce sens, le réseau social vient de mettre la main sur la start-up américaine Tugboat, implantée à San Francisco, qui propose aux éditeurs de contenus Web  une série de widgets embarqués permettant de recevoir des paiements en ligne.

Le montant de ce rachat n’a pas été communiqué.

Fondé en 2012, Tugboat fermera l’accès à ses services le 1er juillet prochain, avant de passer sous la coupe de Facebook.

La start-up apporte ainsi des outils aux éditeurs de sites Internet et aux créateurs de contenus (blogs, podcasts, vidéos) leur permettant de percevoir de manière simple des contributions financières de la part de leurs lecteurs.

Les équipes de la jeune pousse californienne seront alors amenées à travailler ses prochains mois sur des médias liés à la vidéo et aux actualités.

L’annonce de cette acquisition intervient quelques jours après le lancement par Facebook sous forme de test de la fonctionnalité « Instant Articles » permettant d’afficher automatiquement des articles de presse complets sur le mur de ses utilisateurs.

Le réseau social est parvenu à nouer dans ce sens des partenariats avec des médias comme The New York Times, BuzzFeed, National Geographic, The Atlantic et NBC aux États-Unis, la BBC et le Guardian au Royaume-Uni, Bild et le Spiegel en Allemagne.

Facebook espère convaincre d’autres éditeurs d’adhérer à ce concept, Facebook en leur permettant de contrôler les publicités affichées sur les articles, et à s’accaparer les revenus publicitaires dédiés.

L’utilisation des services de paiement en ligne de Tugboat pourrait permettre au site communautaire de proposer sur sa plate-forme des articles de presse payants, mais sans publicité.

 

Crédit image : max sattana – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur