e-Paiement : Internet Plus s’ouvre au monde de l’entreprise

Cloud

Orange est le premier opérateur à faire la promotion de cette plate-forme de
micro-paiement vers sa clientèle professionnelle.

La division Orange Business Services de France Télécom vient d’intégrer dans son catalogue la solution Internet Plus Pro, la déclinaison professionnelle du service de paiement Internet pour des achats à l’acte. Jusqu’ici, ce moyen de paiement électronique était mis à la disposition du grand public.

En juin 2005, sous la bannière de l’association Internet Plus réunissant des clubs d’éditeurs de services Internet (Acsel, GFII, Geste…), la plupart des fournisseurs d’accès Internet (Orange, Club-Internet, AOL, Cegetel, Alice?) ont accepté le principe d’adopter cette plate-forme, qui repose sur la technologie W-Ha de France Télécom. Un client d’un FAI peut ainsi effectuer des micro-paiements sur des services Internet payants via un icône “Internet Plus” visible lors du règlement. Si la transaction aboutit, le client sera finalement directement ponctionné sur sa prochaine facture d’accès Internet.

Pour le monde professionnel, la situation est plus complexe. Car un collaborateur hésite à sortir sa propre carte bancaire pour régler des services Internet payants destinés à leurs employeurs. D’où la volonté d’intégrer la solution d’achat de contenus numériques et des services en ligne en entreprise dans des packages d’offres télécoms professionnelles comme celles d’Orange Business Services. La division Entreprises de France Télécom se targue de s’y lancer en premier. Pour le démarrage, l’offre Internet Plus Pro regrouperait une vingtaine d’éditeurs de services Internet payants professionnels.

Concrètement, lorsqu’un collaborateur surfe sur un service professionnel sur Internet (informations financières sur les entreprises, articles et archives de presse, bases de données ?), il lui suffit de passer à une phase d’identification puis de cliquer sur le bouton “Internet Plus Pro” pour accéder à l’information. Le montant des achats en ligne est alors directement reporté sur la facture Internet Business Services de l’entreprise. Au préalable, il faut naturellement déterminer au sein de l’entreprise quels sont les collaborateurs autorisés à effectuer ce genre de transactions en ligne.

Plus de trois millions de transactions en six mois

En juillet, l’association Internet Plus a effectué un bilan de son activité côté grand public au premier semestre 2006. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 8,7 millions d’euros, ce qui a représenté un volume de 3,3 millions de transactions. Une base d’1,1 million d’internautes se sont inscrits au service de micro-paiement. La transaction moyenne se situe à 2,66 euros TTC.

50 nouveaux éditeurs ont rejoint le programme Internet Plus au cours des six derniers mois dont les plus récents Canalplay.com (service VOD de Canal Plus) et Ina.fr (archives vidéo). Element intéressant au vu de l’actualité : 37% des transactions concernaient des services professionnels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur