e-Paiement : le Crédit Agricole veut squizzer PayPal avec Kwixo

CloudE-paiementMarketingMobilitéSmartphones

Les banques françaises continuent d’investir les paiements électroniques : le Crédit Agricole lance sa plate-forme Kwixo en s’appuyant sur son service FIA-Net (certifications de sites de commerce électronique).

Dans le domaine des paiements électroniques, la riposte des groupes bancaires français s’organise face aux pure players comme PayPal (groupe eBay).

Mais le champs de la concurrence s’intensifie à un niveau national et mondial.

Associés à BNP Paribas et Atos Origin, les opérateurs mobiles français veulent imposer Buyster.

Tandis que Google persiste dans le domaine des paiements : après Google Checkout, il vient d’inaugurer la plate-forme Google Wallet qui explore le NFC (sans contact mobile).

Cette semaine, le groupe Crédit Agricole – LCL a lancé sa propre solution “e-Wallet” Kwixo qui fonctionne sur le même principe que PayPal.

Une fois enregistré le numéro de compte ou de la carte bancaire qui sera débitée, le client Kwixo sera invité à choisir un identifiant (numéro de téléphone portable ou adresse mail) et un mot de passe.

Elle permettra aux internautes de régler des achats sur Internet depuis son smartphone (via une application iPhone par exemple) ou de réaliser un transfert d’argent à l’intention d’un proche. Et ce, sans dévoiler systématiquement ses coordonnées bancaires.

Côté client, les tarifs affichés pour l’usage du service semblent pour l’heure raisonnables.

Par quel levier le groupe Crédit Agricole a développé Kwixo ?

Le groupe bancaire s’est appuyé sur Fia-Net, un spécialiste français des paiements électroniques rattaché à Sofinco (par ailleurs filiale de crédit à la consommation du Crédit Agricole).

Historiquement, Fia-Net est connu pour ses services de certifications de sites de commerce électronique (un millier de références).

C’est un premier débouché pour Kwixo qui doit maintenant concentrer ses efforts pour que les sites marchands adoptent sa plate-forme de paiement électronique.

“Pour les e-commerçants, Kwixo est donc une solution de paiement globale proposant des services supplémentaires selon leurs besoins. Sa mise en place est simple et rapide pour l’e-commerçant et ne nécessite pas d’être client des Caisses régionales de Crédit Agricole ou de LCL” , peut-on lire dans un communiqué.

Mais il faut savoir que le coût d’usage du service Kwixo pour un e-commerçant est supérieur à une transaction par carte bancaire via Internet.

Comptez sur une fourchette 2,39 % – 2,6 % en fonction du montant de l’opération pour Kwixo tandis que les commissions induites par un règlement par carte bancaire se situent autour de 1% du montant de l’achat.

Selon Les Echos, le Crédit Agricole serait prêt à accueillir d’autres groupes bancaires dans le projet Kwixo.

Mais ses concurrents comme la BPCE (Banques Populaires – Caisses d’Epargne) ont visiblement d’autres projets dans les cartons.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur