e-Publicité : 30% des internautes français privilégient les adblocks

MarketingPublicité
IAB adblock
3 4

Selon une étude IAB France-Ipsos, 3 internautes français sur 10 n’hésitent pas à utiliser un adblock, en particulier sur leur ordinateur, afin d’éviter toute perturbation de la navigation Web.

En partenariat avec Ipsos, l’association IAB France a publié sa première étude consacrée aux adblocks sur le marché français. Un chiffre significatif : 30% des internautes interrogés ont avoué avoir équipé leur ordinateur, tablette ou smartphone.

Ce niveau d’équipement varie toutefois selon les tranches d’âge : les plus jeunes sont davantage utilisateurs d’adblockers : 53% des 16-24 ans, 39% des 25-34 ans, 28% des 35-49 ans, 26% des 50-64 ans et 20% des 60 ans et plus.

Plus de 7 adeptes sur 10 des adblocks ont d’abord installé ce type de plug-in majoritairement sur leur ordinateur fixe (72%) et 5 sur 10 sur leur ordinateur portable (51%). Les terminaux mobiles sont, pour le moment, peu impactés : 22% des sondés en ont équipé leur smartphone et 16% leur tablette.

Les personnes interrogées expliquent cette volonté d’utiliser un adblock pour surtout éviter d’être perturbé dans la navigation sur Internet (85%). Ces internautes considèrent en effet être saturés par la publicité en ligne, qu’ils jugent être répétitive (61%) et de plus en plus présente (66%).

Les internautes désactiveraient leurs adblocks si :

IAB adblocks

Ils estiment que l’industrie devrait privilégier moins de formats publicités sur une page Web. Près de 7 personnes sur 10 souhaitent des publicités qui n’interfèrent pas avec la navigation et qui se ferment aisément.

Cependant, 56% des internautes désactivent leur adblock pour accéder à certains contenus (62%) ou pour soutenir des sites (13%).

 

Méthodologie :
Ipsos et IAB France ont interrogé 13 000 personnes représentatives de la population française, tout en s’appuyant sur une base de 500 personnes représentatives des équipés d’adblockers.

 

Crédit image : Georgejmclittle – Shutterstock.com