e-Recrutement : les portails et les espaces dédiées des firmes peuvent mieux faire

Cloud

Une récente étude de Forrester Research , réalisée à partir de douze sites d’emplois aux Etats-Unis, souligne qu’il est difficile de s’y retrouver.

Lamentable! C’est l’appréciation que le cabinet d’études Forrester Research pourrait donner aux sites d’annonces d’emploi. Alors que la recherche d’emploi passe de plus en plus par le Web, l’étude* souligne que les entreprises et moteurs de recherche spécialisés n’atteignent pas les résultats escomptés.

“Les entreprises négligent souvent leurs pages recrutements car elles préfèrent se concentrer sur des sections qui rapportent plus en termes de revenus”, souligne l’étude. Une erreur cruciale alors que plus des deux tiers des 25-34 ans surfent pour trouver de l’information lorsqu’ils recherchent un travail. Une proportion qui serait en constante augmentation.

Forrester s’est appuyé sur un benchmark de douze services d’emplois en lligne disponibles aux Etats-Unis : quatre premiers moteurs de recherche spécialisés (Monster, CareerBuilder, Dice et Yahoo Hot Jobs), quatre sections “emplois” de firmes du monde de la haute finance (American International Group, Citigroup, Merrill Lynch et Goldman Sachs), et du secteur de la distribution (JCPenney, Kroger, Macy’s et Rite Aid).

Offres incomplètes, liens manquants…

Parmi les 12 sites passés en revue, aucun d’entre eux ne remplit les critères de performance et de facilité d’utilisation fixées par le cabinet d’études. Et les premiers à en souffrir sont les entreprises, qui, pour nombre d’entre elles, se retrouvent avec des positions vacantes.

Les problèmes les plus courants rencontrés sur ces sites sont variés : libellé de l’offre mal formulé ou incomplète, problèmes de navigation et de liens, mauvaise utilisation de l’espace voire des erreurs au niveau du respect des données personnelles.

“Les moteurs de recherche spécialisés sont dans l’ensemble meilleurs que les deux autres catégories, et l’industrie financière est au bas de la liste”, selon le rapport. Yahoo Hot Jobs remporte la palme du meilleur site, même s’il reste des progrès à faire, d’après l‘étude.

*Best And Worst Of Career Web Sites ; Forrester Applies Its Web Site Review Methodology To 12 Companies by Zach Thomas


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur