e-Restauration : le Belge Take Eat Easy vise les grandes villes européennes

EntrepriseLevées de fondsStart-up
tale eat easy

La start-up belge Take Eat Easy a levé 6 millions d’euros pour notamment lancer en Europe son service de livraison de repas de restaurants à domicile par coursier à vélo.

La start-up belge Take Eat Easy, spécialisée dans la livraison de repas à domicile, a finalisé une levée de fonds de 6 millions d’euros. Ce montant a été apporté par l’incubateur allemand de start-up Rocket Internet, le fonds d’investissement DN Capital et la société de capital venture Piton Capital.

Lancé en 2013 à Bruxelles par les entrepreneurs Chloé et Adrien Roose, Jean-Christophe Libbrecht et Karim Slaoui, la plate-forme Web Take Eat Easy, couplée à une application mobile dédiée,  propose de commander en ligne des plats de restaurants partenaires qui seront ensuite, après validation de la commande, livrés à domicile par des livreurs à vélo.

Les internautes ayant passé commande ont même la possibilité de suivre le parcours du coursier en temps réel et avoir une idée plus précise de l’heure de livraison, via la fonctionnalité de GPS Tracking.

La jeune pousse gère donc le fonctionnement de son service, la commande et la livraison, contrairement à un concurrent d’AlloResto, qui délègue la livraison des repas aux restaurateurs.

En échange, Take Eat Easy prélève une commission de 30% sur les ventes.

“Bien entendu, la livraison de repas à domicile ne se substitue pas à l’expérience en restaurant. Cependant nous permettons à nos clients d’avoir accès à leurs menus favoris directement chez eux  ou au bureau, lorsqu’ils manquent de temps ou qu’ils n’ont pas envie de se déplacer ”, souligne Adrien Roose, CEO et co-fondateur de Take Eat Easy.

Implanté à Bruxelles et Paris (depuis novembre 2014), Take Eat Easy compte mettre à profit cette levée de fonds pour se développer dans d’autres pays européens : en Allemagne (Berlin), en Espagne (Madrid) et au Royaume-Uni (Londres).

La start-up mettre aussi à profit ces fonds pour recruter de nouveaux collaborateurs, étoffer son réseau de coursiers à vélo et son équipe de commerciaux qui démarchent les restaurants pour en faire de nouveaux partenaires.

 

Crédit image : arka38 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur