e-Restauration : Take Eat Easy, futur leader de la livraison de repas à domicile ?

EntrepriseLevées de fondsStart-up
take eat easy
3 6

La start-up d’origine belge Take Eat Easy a levé 10 millions d’euros pour continuer à déployer en Europe son offre de livraison à domicile de plats de restaurants.

La start-up belge Take Eat Easy, spécialisée dans la livraison de repas de restaurant à domicile, a finalisé un deuxième tour de table d’un montant de 10 millions d’euros, avec le concours d’Eight Roads Ventures, anciennement Fidelity Growth Partners, et de ses investisseurs historiques, la holding Internet allemande Rocket Internet, le fonds d’investissement DN Capital et la société de capital-risque Piton Capital.

En avril dernier, la jeune avait déjà réussi à lever 6 millions d’euros.

Lancé à Bruxelles en septembre 2013 par Adrien Roose, Chloé Roose, Karim Slaoui et Jean-Christophe Libbrecht, puis implanté à Paris depuis novembre dernier, Take Eat Easy, qui dispose également d’une application mobile dédiée, propose de commander puis de livrer à domicile, par coursier à vélo, des plats de restaurants partenaires.

Les internautes ayant passé commande ont aussi la possibilité de suivre le parcours du coursier en temps réel et avoir une idée plus précise de l’heure de livraison, via la fonctionnalité de GPS Tracking.

La jeune pousse gère donc le fonctionnement de son service, la commande et la livraison, contrairement à un concurrent d’AlloResto, qui délègue la livraison des repas aux restaurateurs.

En échange, Take Eat Easy prélève une commission de 30% sur les ventes.

Take Eat Easy mettre à profit cette nouvelle levée de fonds pour partir à la conquête de nouveaux marchés européens, notamment en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni.

 

Crédit image : vit-plus – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur