EasyConnect ADSL : 50 euros et modems ‘atypiques’

Mobilité

Filiale d’Easynet, Easyconnect lance une offre ADSL environ 10 % plus chère que celles des fournisseurs grand public. Un prix justifié par des services de sécurisation ou une adresse IP fixe à la demande. Easyconnect suit les traces de LibertySurf en proposant deux modems, Eicon et Kortex, non agréés par France Télécom mais compatibles avec l’ensemble des plaques ADSL. Cela suffira-t-il pour convaincre les internautes ?

Le marché du haut débit français s’enrichi d’une nouvelle offre ADSL : celle d’Easyconnect, filiale de l’opérateur Easynet, qui propose un accès de type Netissimo 1 (512 Kbit/s en voie descendante, 128 en voie montante) pour 50 euros par mois, soit près de 328 francs. Une offre un peu plus chère que celles des principaux fournisseurs d’accès grand public dont l’abonnement reste inférieur à 300 francs. “Nous ne souhaitons pas entrer dans une guerre des prix”, justifie Cybille de Klebnikoff, chef de produits chez Easyconnect, “nous préférons proposer un tarif un peu plus élevé aujourd’hui plutôt que d’avoir à augmenter les prix dans six mois ou de faire faillite”. Une précision qui suggère le prix de la rentabilité de l’ADSL en France.

La perspective d’un avenir serein ne séduira cependant pas forcément la clientèle visée, à savoir le particulier exigeant et le professionnel “indépendant”, qui pourraient regarder à la dépense. Mais l’offre d’Easyconnect se distingue de la concurrence par “trois axes de différenciation”, précise la chef de produit. A savoir, un antivirus et un logiciel antispam Brightmail au niveau de la boîte aux lettres (un nombre d’adresses e-mail illimité est proposé), une adresse IP fixe sur simple demande – “un choix réfléchi”, selon Cybille de Klebnikoff qui ne craint donc pas un trafic inattendu généré par l’installation alors possible de serveurs “à domicile” – et la qualité de réseau et de la hotline. Si ce dernier point est mis en avant par tous les FAI, Easyconnect se targue de s’appuyer sur le réseau d’EasyNet qui couvre l’ensemble du territoire national (95 % des villes de moins de 5 000 habitants selon France Télécom). Il est vrai que les opérateurs n’offrent pas tous une telle couverture.

Des modems non agréés mais compatibles

D’autre part, le FAI affiche une certaine souplesse. Notamment en offrant, jusqu’au 26 octobre, les frais de mise en service. Soit une économie de 63,82 euros (418,60 francs) dont pourront également bénéficier ceux qui souhaitent migrer de Netissimo 1 vers Easyconnect. Il leur faudra cependant racheter leur modem à France Télécom (environ 850 francs). Les autres auront le choix entre deux packs modem : un Kortex USB à 150 euros (984 francs) ou un Eicon USB et Ethernet à 280 euros (1 837 francs), ce dernier étant compatible Mac OS. Deux modems non agréés par l’opérateur historique mais qui présentent l’avantage d’être compatibles avec l’ensemble des plaques ECI et Alcatel. Un choix “dissident” inauguré sans regrets par LibertySurf (voir édition du 30 mai 2001). Soulignons enfin qu’Easyconnect propose également une offre de type Netissimo 2 (1 024 Kbit/s – 256 Kbit/s) sur modem Eicon pour 165 euros par mois (1 082 francs). Les dirigeants d’Easyconnect n’ont pas souhaité annoncer les objectifs visés, en termes d’abonnés, à travers cette nouvelle offre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur