eBay rachète Braintree 800 millions de dollars pour consolider PayPal

Marketing
ebay-braintree

eBay, qui cherche à renforcer la position de sa filiale PayPal dans l’univers du paiement mobile, réalise, pour environ 600 millions d’euros, l’acquisition d’un spécialiste en la matière : l’Américain Braintree.

eBay avance ses pions dans l’univers du paiement en ligne.

Onze ans après avoir investi 1,5 milliard de dollars dans le rachat de PayPal, la plate-forme e-commerce américaine débloque une enveloppe de 800 millions de dollars (environ 592 millions d’euros) pour s’offrir Braintree.

Fondée en 2007 et basée depuis 2012 à Chicago (État américain de l’Illinois), cette société non cotée en Bourse s’est fait connaître pour ses solutions de paiement électronique déployées dans une quarantaine de pays.

Elle traite un volume de transactions annuel de 12 milliards de dollars, dont un tiers issu du mobile, en 130 devises monétaires.

Son premier tour de table était intervenu en juin 2011, avec 34 millions de dollars levés auprès des fonds privés Accel Partners et New Enterprise Associates.

Les deux investisseurs historiques ont remis au pot en septembre 2012, accompagnant RRE Ventures et Greycroft Partners dans un tour de financement de 35 millions de dollars.

Braintree compte aujourd’hui, parmi ses références, Airbnb (locations entre particuliers), LivingSocial (deals locaux), OpenTable (réservation de restaurants) et Uber (location de VTC – véhicules de tourisme avec chauffeur, concurrents des taxis).

Son dernier rachat remonte officiellement à 2012, avec, pour 26,2 millions de dollars, l’absorption de Venmo et son service de transfert d’argent entre particuliers.

Ses accroches avec la communauté des développeurs et l’écosystème des start-up sont stratégiques pour PayPal.

La filiale d’eBay annonce, par voie de communiqué, que cette acquisition devrait lui permettre de franchir la barre des 20 milliards de dollars de paiements traités sur mobile en 2013 (pour un total de 200 milliards, toutes plates-formes confondues).

L’opération comptable devrait avoir un léger impact sur le bénéfice par action réalisé lors de l’exercice fiscal 2013-2014 à conclure au 31 décembre.

Les estimations, qui se situaient jusqu’alors entre 2,70 et 2,75 dollars, sont rabaissées d’une fourchette de 1 à 3 cents (normes GAAP). Le chiffre d’affaires prévisionnel reste évalué entre 16 et 16,5 milliards de dollars.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le paiement en ligne ?

Crédit illustration : bannosuke – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur