ebXML intègre finalement SOAP

Cloud

UN/CEFACT et OASIS, les deux organismes en charge de promouvoir XML, ont annoncé que des efforts d’interopérabilité étaient à l’ordre du jour entre ebXML et SOAP. Le protocole de gestion des messages interapplicatifs intégrerait alors la nouvelle architecture Internet ebXML en charge de remplacer l’EDI.

Le protocole SOAP (Simple Object Access Protocol), développé entre autres par IBM, Microsoft, Sun et Apache et adopté par des éditeurs tels Oracle ou IBM, serait en cours d’intégration dans l’architecture ebXML. OASIS (Organisation for the Advancement of Structured Information Standards), organisme en charge de promouvoir XML, vient en effet de donner son soutien au protocole SOAP destiné à traduire différentes applications en langage XML, facilitant ainsi leur communication. SOAP permet ainsi de faire communiquer un site Web avec une application ou une base de données et cela indépendamment des plates-formes.

L’alliance de deux protocoles rivaux

Une avancée non négligeable qui met ainsi fin à la rivalité des deux protocoles et surtout infirme la position tenue par le président du groupe de coordination XML du W3C, Jon Bosak, lors d’XML 2000, qui tendait à démontrer que SOAP n’était pas assez fiable pour intégrer ebXML. Cette interopérabilité devrait être effective très prochainement, c’est une question de semaines. Le président de ebXML, Klaus-Dieter Naujok, a par ailleurs précisé que “non seulement nous intégrerons la messagerie ebXML avec SOAP, mais nous le ferons dans les temps prévus initialement pour livrer ebXML en mai 2001“.

En intégrant SOAP, les développeurs d’ebXML gagnent du temps en évitant de re-développer ce qui existe déjà. Cette interopérabilité permettra surtout d’éviter de créer un nouveau protocole pour assurer la communication entre ebXML et SOAP. ebXML, qui est souvent vu de manière simpliste comme une alternative à l’échange de données informatisées (EDI), intègre outre un glossaire XML, des spécifications pour les échanges interentreprises et un protocole d’identification et d’autorisation. Toute la partie gestion des messages incombera dès lors à SOAP.

Pour en savoir plus :

* Le site d’ebXML.org

* Le site d’OASIS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur