Echange de modems : Free soigne ses abonnés fidèles

Cloud
Information - news

Chez Free, les abonnés les plus fidèles ne seront pas lésés. Le FAI fait un geste en offrant la Freebox à ses plus anciens clients.

Free vient de revoir sa politique d’échange des modems Sagem contre des Freebox. Une révision à l’avantage des abonnés fidèles. Les abonnés “récents”, c’est-à-dire ceux de la première année, devront débourser 60 euros pour obtenir le boîtier maison. Pour eux, rien ne change. En revanche, à partir du treizième mois d’abonnement, le tarif tombe à 30 euros. Et il devient gratuit au-delà des deux ans d’utilisation des services du fournisseur d’accès.

Rappelons que la Freebox est un modem propriétaire qui, outre un accès Internet à 6 Mbit/s (voir encadré), permet de bénéficier d’une offre de télévision par ADSL d’une centaine de chaînes (dont nombre sont payantes) et d’un service de téléphonie gratuite pour les appels vers les postes fixes en local et national.

On comprend donc l’intérêt que l’abonné porte au boîtier maison. Mais la facturation de l’échange (proposé à l’origine sous forme d’un rachat du Sagem, voir édition du 25 juin 2004) avait provoqué la colère de l’association de consommateurs Famille de France. Laquelle avait obtenu en référé la suspension des conditions d’échange (voir édition du 26 juillet 2004). Si le jugement voyait dans la procédure une forme de vente forcée, le tribunal de grande instance de Paris avait cependant reconnu au FAI la justification de frais d’échange. Free s’était alors plié à l’ordonnance en continuant à facturer la Freebox avec obligation de renvoyer les Sagem (voir édition du 11 août 2004).

En facturant de manière dégressive les échanges de modem, Free propose aujourd’hui un équilibre entre des frais de fonctionnement qu’il ne peut supprimer totalement et la fidélité des abonnés. Un équilibre qui devrait mettre un terme à cette mauvaise publicité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur