Echelon : une procédure pour en savoir plus

Cloud

Aux Etats-Unis, le centre d’information sur la vie privée électronique (EPIC) engage une procédure contre la NSA. Objectif: forcer l’agence d’espionnage à publier des documents sur ses activités d’écoutes électroniques.

Le réseau d’écoutes électroniques de l’agence nationale de sécurité (NSA) provoque des remous outre-Atlantique. Après avoir refusé de soumettre certains documents sur ses activités aux membres d’une commission parlementaire, la NSA a ignoré la demande de consultation de ces même documents déposée par l’EPIC dans le cadre de la loi sur l’accès à l’information (Freedom of information act). L’organisation a donc décidé de saisir un tribunal fédéral pour forcer la main à la NSA et tenter d’en savoir plus sur ses activités d’intelligence.

Que les défenseurs de la vie privée en Europe ne se réjouissent pas trop vite. Si toute lumière faite sur les activités mystérieuses de la NSA ne peut qu’être bénéfique, l’EPIC et les autres organisations américaines cherchent avant tout à connaître les bases légales des écoutes électroniques pratiquées à l’encontre des citoyens américains. La charte de fonctionnement de la NSA fixe de sévères contraintes à ces pratiques qui pourraient ne pas avoir été respectées. Quel que soit l’issue de la procédure, il est fort probable que les documents réclamés par l’EPIC ne contiennent pas d’information de nature à confirmer ou d’infirmer l’existence du réseau planétaire d’espionnage électronique Echelon.

En savoir plus: Electronic Privacy Information Center


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur