Ecole de l’entreprenariat : Fleur Pellerin lance un appel à contribution

EntrepriseManagementNominationsRégulations
fleur-pellerin-economie-numerique-ecole-entreprenariat

Sur le site Internet du ministère du Redressement productif, un espace en ligne permet à tous d’ébaucher une “Ecole de l’entrepreneuriat”, à la suite de la proposition du ministre de l’Economie numérique.

Quelle image avez-vous d’une “école de l’entreprenariat” ?

Après avoir évoqué cette idée dans la presse, Fleur Pellerin lance un appel à contribution au nom d’une dimension participative pour “lever les verrous de l’entrepreneuriat”.

La ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Economie numérique, propose un espace contributif  accessible sur le site Internet du ministère du Redressement productif.

“L’annonce de ce projet a déjà suscité de très nombreuses réactions sur les réseaux sociaux”, considère-t-elle en guise d’introduction sur le sous-site dédié.

“En ouvrant cet espace contributif, je souhaite recueillir vos réactions et suggestions sur ce que pourrait être cette école et comment elle pourrait fonctionner (contenus pédagogiques, modalités d’enseignement, organisation de la plateforme de e-learning…)”.

Tout en poursuivant : “Je m’appuierai sur ces contributions, ainsi que sur la consultation des acteurs (CCI, réseaux d’accompagnement, écoles de gestion, universités, entreprises de e-learning…) avant de préciser la forme que prendra cette ‘Ecole de l’entrepreneuriat’ ainsi que le plan d’action permettant sa mise en place.”

Fin août, Fleur Pellerin avait suggéré l’idée d’une “école de l’entreprenariat ouverte à tous, sans condition d’âge ou de diplôme” pour susciter des vocations.

Pour ce projet, la ministre compte s’appuyer “sur les acteurs de terrain et les initiatives existantes, ainsi que sur une plateforme en ligne” sur laquelle on retrouvera des outils de formation et des conseils “pour s’engager dans l’aventure entrepreneuriale”.

Tout en assurant que cette initiative “procèdera d’une logique de partenariat public-privé et permettra des échanges d’expériences et de bonnes pratiques entre entrepreneurs”.

L’idée porte ses fruits : on recense une première série de contributions assez sérieuses dès la fin août.

Il est dommage que l’espace en ligne ne soit pas mieux aménagé d’un point de vue ergonomique.

Les éléments sont enfilés progressivement à la manière d’un forum et manquent du coup de perspectives.

——————

Quiz : Connaissez-vous mes formations aux métiers du Web ?

—————-

www.redressement-productif.gouv.fr/contributions-ecole-entrepreneuriat.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur