Ecologie : Nokia Siemens veut améliorer ses stations-relais

Mobilité

Le groupe espère réaliser des économies significatives sur les stations-relais, l’un des équipements les plus gourmands des réseaux mobiles.

Nokia Siemens a dévoilé une solution réseau qui permettrait de réduire de 70% la consommation d’énergie dans les stations-relais mobiles. Un ensemble d’équipements mobiles à faible consommation d’énergie utilise un mode économique la nuit, lorsque le trafic des stations-relais est beaucoup moins important.

La solution Energy Efficiency de Nokia Siemens permet également de réduire la consommation d’énergie de 30 % en modifiant la température minimale requise pour une station-relais. En augmentant la température interne des stations-relais de 25 à 40 degrés, on réduit la quantité d’énergie nécessaire pour le refroidissement, explique le groupe.

Le pack d’amélioration énergétique s’articule autour de quatre axes :

-Réduction du nombre de stations-relais
-Réduction des besoins de refroidissement par air conditionné
-Utilisation des technologies de stations-relais les plus récentes
-Optimisation de l’utilisation de l’accès radio pour les communications sans fil “La solution Energy Efficiency donne du sens à l’entreprise écologique”, a déclaré Ari Lehtoranta, responsable de la division accès radio chez Nokia Siemens Networks. “En proposant des produits optimisés au niveau logiciel et matériel, nous pouvons réduire l’impact environnemental des stations-relais tout en réduisant les coûts pour les opérateurs.”

Selon Nokia Siemens, cette nouvelle offre est la première d’une longue série d’initiatives écologiques. Elle a été saluée par Ovum. “La démarche de Nokia Siemens est bienvenue”, commente Jeremy Green, analyste de ce cabinet. “La société tente également de réduire son empreinte carbone, bien qu’elle estime que 80 % de l’impact de ses produits sont davantage liés à leur utilisation permanente qu’à leur production.”

Nokia Siemens travaille également avec des auditeurs indépendants afin de mesurer ses émissions de CO2 et espère publier ses objectifs l’année prochaine. Dans le même temps, le groupe assure que 20 000 réunions virtuelles ont été organisées cette année par vidéoconférence.

Adaptation de l’article Nokia Siemens boosts green credentials de Vnunet.com en date du 21 novembre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur