e-Commerce en Chine : les marques françaises à la conquête d’Alibaba.com

Marketing
tmall-alibaba-chine-france

Pour développer les exportations de produits français en Chine via le commerce électronique, la France et la Chine signent un accord autour d’Alibaba.com.

Dans le cadre de l’amitié franco-chinoise, les agences Ubifrance (développement international des entreprises) et AFII (investissements internationaux) signent un accord avec le groupe Internet chinois Alibaba.

Objectif : accroître la présence des entreprises françaises sur la première plateforme e-commerce en Chine. Un marché attractif au regard de la vaste population d’internautes (620 millions d’internautes) en forte expansion. On connaît la difficulté des entreprises traditionnelles françaises à exporter mais le cas des e-commerçants de l’Hexagone (et plus globalement les sociétés high-tech) souhaitant percer en Chine est également problématique.

Alibaba ne vend pas d’articles directement mais dispose de plusieurs plateformes, dont Taobao et TMall, où les commerçants peuvent entrer en relation avec des clients. Ce protocole d’accord, qui s’étend sur trois ans, a vocation à faciliter la promotion et la vente des produits français sur la marketplace Tmall.com .

Une procédure d’inscription “accélérée” sera mise à disposition sur Tmall.com avec des services sur mesure et des actions de promotion et de soutien marketing sur la plateforme marchande. D’autres services de la galaxie Alibaba comme Alipay (paiement en ligne) et China Smart Logistics (soutien logistique) seront mis à contribution.

Depuis le début de la semaine, Tmall a lancé la première initiative : une opération de promotion d’une trentaine de marques françaises sur la plateforme marchande (campagne “Elégance de France”). L’Oréal, Evian, Biotherm, Lacoste, Le coq sportif, La Redoute, Cache Cache ou encore Clarins sont impliquées.

En mars dernier, lors d’une visite à Paris,  Jack Ma, Président exécutif du Groupe Alibaba (attendu en Bourse aux Etats-Unis), avait évoqué ce type d’accord avec Laurent Fabius. La semaine dernière, le  ministre des Affaires étrangères et du Développement international s’était rendu au campus d’Alibaba au parc Xixi situé à Hangzhou (200 kilomètres au sud-ouest de Shanghai).

Quiz : Connaissez-vous le Web chinois ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur