e-Commerce en Europe : l’ACSEL remplace la FEVAD à l’EMOTA

Marketing

Pour promouvoir le commerce électronique au niveau européen, l’ACSEL signe un accord avec l’EMOTA,ex-partenaire de la FEVAD qui entre en dissidence.

Quelle association professionnelle dominera ce qui est considérée comme la première zone de commerce électronique au monde ?

Après avoir longtemps fédéré les principaux acteurs du e-commerce en Europe (FEVAD en France, BVH en Allemagne, Imrh en UK …), l’European Multi-channel and Online Trade Association (Emota) doit faire face depuis quelques semaines à une nouvelle organisation concurrente : E-Commerce Europe.

Cette nouvelle association paneuropéenne réunit la FEVAD (France), Netcomm (Italie) ou encore FDIH (Danemark) mais on n’y trouve pas de partenaires allemand ou britannique associés.

Interrogé par l’AFP sur cette initiative, un représentant de la FEVAD expliquait que l’Emota ne “faisait pas assez de lobbying auprès des autorités européennes à Bruxelles” et qu’elle représentait surtout les intérêts des entreprises allemandes…

Confronté à la dissidence de la FEVAD, l’EMOTA n’a donc pas tardé à réagir et à décidé de s’associer… à l’ACSEL (Association française pour l’économie numérique) présidée par Pierre Alzon (GoVoyages).

Une structure qui a longtemps vécu dans l’ombre de la FEVAD.

“Avec ce nouveau partenariat avec l’EMOTA à Bruxelles, pour l’économie numérique va acquérir une nouvelle dimension européenne”, indique Pierre Alzon, cité dans le communiqué.

“Ensemble, nous pouvons contribuer à l’émergence d’un véritable marché unique pour les biens et les services numériques.”

Selon l’indicateur IMR Smart Knowledge Base publié justement par l’EMOTA, l’Europe serait devenue en 2011 la première zone E-Commerce au monde avec un chiffre d’affaires de 246 milliards d’euros contre 237 milliards pour l’Amérique du Nord.

Le commerce électronique va en tout cas souffrir de la concurrence entre deux organisations aux vocations similaires (E-Commerce Europe et Emota).

Et plus localement de la guerre fratricide entre l’ACSEL et la FEVAD qui perdure.

Crédit photo : © Baurka – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur