e-Commerce : un marché à 45 milliards d’euros en France en 2012

Le commerce électronique résiste bien à la crise. Le marché devrait peser 45 milliards d’euros en 2012. Et Noël demeure une période faste, estime la FEVAD.

commerce-electronique-fevad

A quelques semaines de Noël, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD) a publié les résultats de son enquête trimestrielle sur les ventes en ligne.

C’est assez stimulant malgré la crise : 33 milliards d’euros ont été dépensés sur Internet au cours des neuf premiers mois de l’année.

Le montant total des ventes sur la Toile a progressé de 21% au cours du troisième trimestre.

Les fêtes de  fin d’année s’annonce comme une période faste malgré la crise : 9 milliards d’euros devraient être dépensés sur internet à l’occasion des prochaines fêtes de fin d’année, contre 7,6 milliards un an plus tôt (+18%).

Cela permet à la FEVAD d’anticiper un chiffre d’affaires global à la fin de l’année 2012 s’élevant à 45 milliards d’euros.

Réalisée à partir des données recueillies auprès des sites « leaders » participant à l’indice iCE 40 et d’informations émanant des principales plateformes sécurisées de paiement (regroupant plus de 100 000 sites), l’étude met en exergue un nombre de cyberconsommateurs en progression : + 1,7 million.

Un point d’autant plus positif que l’on observe en parallèle une hausse du nombre de commandes par acheteur.

Ainsi, au cours du dernier trimestre observé, le nombre de transactions par cartes a cru de 27%. Il faut que l’effet de crise se perçoive quelque part : le montant du panier moyen baisse de 4% depuis le début de l’année à 88 euros.

Les acheteurs sont de plus en plus nombreux, les vendeurs aussi. Toujours selon la FEVAD, on observe une croissance de 20% du nombre de sites marchands actifs au cours du dernier trimestre. Il devrait passer la barre des 120 000 à la fin de l’année.

Par catégorie d’e-commerçants, le secteur « Habillement-Mode » enregistre la plus belle croissance : +13%.

La FEVAD relativise un peu toutefois en déclarant que le secteur profite un peu du décalage d’une semaine de soldes supplémentaire sur le mois de juillet, ainsi que du boum des ventes de rentrée (+16% en septembre).

Le secteur du high-tech et de l’électroménager maintiennent leur rythme de croissance +7% dans un contexte de recul de 4% du marché global, affecté par les contreperformances dans l’électronique grand public, observées par l’institut GfK.

La croissance du e-tourisme se stabilise à +6% sur le troisième trimestre, alors que le marché des tour-opérateurs enregistre un retrait de 2,1% de mai à août 2012 sur le volume d’affaires des voyages à forfait (Source : Ceto).

Les ventes aux professionnels (BtoB) ralentissent elles de 3% mais le niveau reste supérieur à celui de 2011.

On sourit à nouveau en scrutant l’envolée du m-commerce. Selon l’indice spécialisé (iCM) mis en place par la Fevad qui étudie les ventes sur smartphones et tablettes numériques (sites mobiles et applications), le chiffre d’affaires mobile connaît de nouveau une progression spectaculaire : +18% par rapport au deuxième trimestre 2012 (mais + 150% sur un an).

Médiamétrie//NetRatings : presque 32 millions de cyberconsommateurs
En un an, le nombre de cyberacheteurs a augmenté de 5% selon Médiamétrie. Soit 1,4 million de nouveaux adeptes, ce qui fait que 31,9 millions d’internautes achètent désormais en ligne – plus de 78% de cette population. Le mouvement est inexorable, la proportion se situant même autour des 90% pour les CSP+ et les 25-34 ans. Et phénomène plus nouveau : les 50 ans et plus sont 74% à consommer en ligne.
Bertrand Krug, Directeur du Département des mesures d’efficacité online de Médiamétrie//NetRatings souligne que « le nombre de cyberacheteurs continue de progresser plus rapidement que le nombre d’internautes. De plus les achats online sont de plus en plus fréquents puisque plus de 44,1% des internautes ont réalisé des achats sur le web au cours du dernier mois contre 42,6% en 2011. »
Marc Lolivier, Délégué Général de la FEVAD, se félicite quant à lui « de voir que non seulement les Français sont de plus en plus nombreux à acheter en ligne mais qu’en outre, plus des deux tiers des internautes achètent en toute confiance. Le taux de confiance de l’achat en ligne ne cesse de progresser depuis 2010 passant de 62,2% à 66,5% cette année. »
Derniers commentaires



0 replies to e-Commerce : un marché à 45 milliards d’euros en France en 2012

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

04:20:42