Un écran d’iPhone 6 au goût amer pour GT Advanced Technologies

Régulations

En proie à des difficultés financières, GT Advanced Technologies, fournisseur de saphir synthétique pour Apple, vient de se placer sous la protection du chapitre 11 de la loi sur la faillite aux Etats-Unis.

GT Advanced Technologies a annoncé dans un communiqué de presse s’être placé sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur la faillite, le temps de sa réorganisation. Sont également concernées certaines filiales de la société.

« Nous sommes convaincus que le processus de réadaptation du chapitre 11 est la meilleure façon de réorganiser, de protéger notre société et de trouver un chemin pour notre succès futur », précise Tom Gutierrez, président and P-DG de la société GT Advanced. Aux Etats-Unis, le chapitre 11 de la loi sur les faillites permet au débiteur de conserver le contrôle de son activité afin de se réorganiser.

La société dispose par ailleurs d’une réserve de 85 millions de dollars en cash et recherche des fonds supplémentaires afin de payer ses créanciers et maintenir son activité.

En novembre 2013, la société signait pourtant un partenariat portant sur 578 millions de dollars avec Apple, une somme que GT Advanced s’engageait à rembourser sur une période de 5 années à partir de 2015.

De nombreux observateurs estimaient que tout était alors réuni pour qu’Apple équipe l’iPhone 6 d’un revêtement en saphir pour son écran. De quoi même inquiéter Corning qui fournissait pourtant Apple en Gorilla Glass depuis le premier iPhone. Mais, lors de la keynote du 9 septembre dernier, on a pu découvrir que l’écran des iPhone 6 ne serait pas protégé par un revêtement en saphir.

Seules certaines déclinaisons de la montre connectée Apple Watch (versions Apple Watch et Apple Watch Edition) bénéficieront de la protection de ce matériau pour leur écran. Le saphir est également utilisé pour couvrir l’objectif de l’appareil photo depuis l’iPhone 5 et le Touch ID depuis son apparition sur l’iPhone 5s.

Une véritable déconvenue pour GT Advanced Technologies qui a dû revoir ses prévisions de revenus à la baisse.

Le dépôt de bilan a stupéfié le marché. Je pense qu’il a pris tout le monde par surprise. Il semble qu’il y ait eu un effondrement brutal de la relation entre Apple et GT Advanced“, a déclaré Pavel Molchanov, analyste au sein de Raymond James.

Dès l’annonce des iPhone 6, le marché avait sanctionné le titre GT Advanced qui a dégringolé à l’annonce de la société de se placer sous la protection du chapitre 11. L’action a perdu 90% de sa valeur pour atteindre à peine plus d’un dollar.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur