Ecran smartphone : HTC écarte l’AMOLED pour le SLCD

Cloud

En raison des soucis d’approvisionnement en écrans AMOLED (Samsung), HTC change de tactique pour ses modèles phares de smartphones HTC Desire et Nexus One. Il opte pour l’écran Super LCD (SLCD) de Sony.

Les smartphones équipés d’écrans AMOLED (Active-Matrix Organic Light-Emitting Diode) sont victimes de leur succès.

Mais des fournisseurs sous-traitants n’arriveraient pas à suivre la montée en charge de la demande d’écran.

Ce qui contraint certains fabricants de “téléphones intelligents” à revoir leurs stratégies d’approvisionnement, quitte à changer de fournisseurs.

Selon Gizmodo, HTC fait partie des victimes collatérales de la pénurie d’écrans AMOLED.

Pour pouvoir répondre à la forte demande de ses modèles de smartphones, le fabricant taïwanais prévoit une bascule de la technologie AMOLED (au sourcing limité) vers de nouveaux écrans de type SLCD ou “Super LCD” (plus disponibles).

Du coup, HTC change d’intermédiaire : il fait appel à Sony pour s’approvisionner en écrans Super LCD en écartant Samsung, fournisseur de dalles AMOLED.

Ces changements d’écran concerneraient le modèle très convoité HTC Desire mais aussi le Nexus One (écran 3,7 pouces). En revanche, le HTC Legend conservera son écran OLED (3,2 pouces).

Les premiers terminaux dotés de cette technologie SLCD seront mis en vente à la fin de cet été.

Selon HTC, le passage au SLCD  ne lésera pas le client final puisque cette technologie est censée améliorer la performance de la consommation en énergie du smartphone, et donc son autonomie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur