eDatalink présente son Cybercoffre

Cloud

Visant le marché des PME et des très petites structures, eDatalink commercialise une offre de sauvegarde de données. Pour eDatalink, les sociétés doivent s’attacher à regarder au-delà de l’espace offert. Cryptage, services à valeur ajoutée, données compressées devraient marquer une fois pour toute la frontière entre une offre grand publique et une offre entreprise, si petite soit-elle.

Le marché de la sauvegarde, très à la mode, et donc déjà très encombré, s’enrichit d’un nouvel acteur. eDatalink, une marque de Publibanque, société spécialisée dans l’élaboration et la gestion de services à haute valeur ajoutée pour les banques, commercialise une offre de sauvegarde. La société n’a pas développé en interne la solution mais a racheté les droits a une société de Boston, Connected TLM, avec l’intention de commercialiser la solution, Cybercoffre, soit personnellement, soit via un réseau de partenaires comme les banques, les éditeurs de logiciels, les revendeurs de matériels informatiques… Par ailleurs, eDatalink s’appuie sur les centres d’hébergement de Cable & Wireless pour héberger les données.

La solution eDatalink permet de sauvegarder tous documents électroniques : courriers, fichiers comptables, archives, emails, devis ou contacts clients. eDatalink propose deux formules, une à 90 F HT par mois qui permet de disposer d’un maximum de 100 Mo d’espace de sauvegarde. La deuxième formule, stockage illimitée est proposée au prix de 150 F HT par mois.

Le prix de la sécurité

Face à des offres gratuites d’un certain nombre de sites, comme Freediskspace, un site américain qui propose jusqu’à 300 Mo d’espace disque ou de Netdrive ou encore de Driveway qui se positionnent autour des 100 Mo, la première offre d’eDatalink paraît chère. Marc Renverse, Dg d’eDatalink estime que la comparaison ne doit pas s’arrêter uniquement à la capacité d’espace offert. “La solution Cybercoffre s’appuie sur des connexions cryptées à 112 bits triple DES que ne proposent pas les sites qui offrent de l’espace virtuel. De plus, les données qui transitent sur le réseau sont automatiquement cryptées ce qui allège de beaucoup les connexions Internet”, explique-t-il. Un point important surtout si l’on considère que l’offre vise d’abord les petites structures et que ces dernières ne disposent pas, dans la plupart des cas, de connexions à très haut débits. Par ailleurs, Marc Renverse insiste sur la fait que la sauvegarde qu’il propose par le biais de Cybercoffre se fait de manière automatique (une fois par jour pour les postes fixes et dès que le portable est branché sur réseau si il n’y a pas eu de sauvegarde dans la journée)

Parmi les petits “plus” que propose eDatalink, se trouve la récupération des 30 dernières versions enregistrées. Ce qui permet à tout moment de retrouver l’intégralité d’un document et cela malgré toutes les modifications apportées. Enfin, pour 110 francs hors frais d’envoi, il est possible de recevoir ses archives sur CD. La solution est disponible soit en téléchargement sur le site Cybercoffre.fr, soit en version un CD.

Pour en savoir plus :

Cybercoffre

Lire aussi :

Les PME/TPE accèdent au stockage en ligne


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur