Gestion de l’information légale : Microsoft fait l’acquisition d’Equivio

CloudEntrepriseGouvernanceRégulations

Microsoft s’empare de l’éditeur israélien Equivio (analyse de données, machine learning et e-discovery). Objectif : intégrer sa technologie d’apprentissage automatique dans Office 365.

Début octobre 2014, Le Wall Street Journal évoquait le possible rachat d’Equivio par Microsoft.

L’acquisition de la société d’édition logicielle israélienne est officielle. Elle est confirmée dans une contribution de blog de Rajesh Jha, Vice-Président de la division en charge d’Outlook et Office 365 chez Microsoft, et également via Twitter par Satya Nadella, P-DG de Microsoft.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. Mais les médias évoquent un investissement de 200 millions de dollars pour Microsoft.

Co-fondée par Amir Milo, Yiftach Ravid et Warwick Sharp, Equivio est basée à Rosh Ha’Ayin, une localité située à moins de 30 kilomètres de Tel Aviv.

Equivio est spécialisée dans l’e-discovery* et la gouvernance de l’information.

Elle développe un outil baptisé Zoom qui vient épauler les entreprises et organisations à classer leurs données et notamment les informations non structurées. Il s’appuie sur des algorithmes basés sur l’apprentissage automatique (machine learning), l’une des branches de l’intelligence artificielle.

Zoom permet ainsi d’identifier et de regrouper des informations électroniques pouvant servir de preuves dans le cadre de litiges par exemple.

Equivio collabore avec la firme de Redmond depuis au moins 2006 sur des produits tels que Windows XP, SQL Server et SharePoint Server.

Microsoft indique que la technologie d’Equivio intègrera les solutions d’e-discovery* et de gouvernance de l’information déjà présentes dans Office 365 “dans les prochains mois”. « Nous faisons cette acquisition pour aider nos clients à relever les défis juridiques et de conformité inhérents à la gestion de grandes quantités de courriels et de documents. »

La technologie d’Equivio répond parfaitement à cette problématique en mettant en oeuvre l’intelligence artificielle afin d’explorer de grandes quantités de données et en extraire ce qui est pertinent d’un point de vue légal. Cette tâche s’avère coûteuse (en temps et en argent) lorsqu’elle est faite “manuellement” (c’est-à-dire via une recherche par mots-clefs).

La clientèle d’Equivio témoigne de l’efficacité de son outil et de sa technologie.

Parmi ses clients, on dénombre ainsi des agences fédérales américaines (telles que la Federal Trade Commission et le ministère de la justice), des centaines de cabinets d’avocats ou encore des grands cabinets d’audit tels que Deloitte et KPMG (deux des 4 du Big Four).

*L’e-Discovery consiste à indexer, stocker, archiver et extraire les données électroniques stockées en entreprise. Une pratique d’archivage légale permettant aux entreprises de retrouver, si besoin, les pièces utiles à une procédure judiciaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur