Education : l’ESSEC convertit ses étudiants aux Google Apps

Cloud

Les étudiants et les enseignants de l’ESSEC ont récemment adopté les outils de communication et de collaboration de la plate-forme Google Apps.

Le monde de l’éducation s’ouvre à la plate-forme en mode SaaS Google Apps. Initialement destiné aux entreprises, Google, véritable panier de services de communication et de collaboration, a récemment ouvert ses portes à l’enseignement supérieur, via sa branche Google Apps Education. L’ESSEC, la célèbre business school française, a ainsi intégré en août dernier ces outils au sein de son site Web à destination des étudiants et des enseignants, myEssec.com.

Avec plus de 25 000 étudiants répartis sur plusieurs campus en Ile-de-France et à l’étranger, un corps professoral à la recherche “d’une plus grande productivité professionnelle”, comme l’a souligné Martine Bronner, Directrice marketing/communication pour l’ESSEC, lors d’un point presse, le projet pédagogique de l’école a été refondu pour laisser une plus grande place à l’interaction, au partage de l’information et à la collaboration.

C’est fort de ces demandes que l’ESSEC à fait appel au savoir-faire de Google et qu’est ainsi né le portail MyESSEC Apps by Google, lancé le 19 août dernier. “Aujourd’hui, plus de 40 000 personnes ont accès aux Google Apps”, estime Martine Bronner.

Répondre au besoin pressant de partager les informations

“Face à la pression des usagers à la recherche de nouveaux moyens pour partager des informations et travailler en groupe, nous avons choisi de nous orienter vers un produit innovant, immédiatement efficace en situation collaborative et doté d’un modèle évolutif en SaaS capable de gérer d’importants volumes d’informations”, a expliqué Jean-Pierre Choulet, directeur du pôle Système d’Information à l’ESSEC.

La plate-forme Google Apps Education choisie par l’ESSEC “a permis de transformer le document pédagogique” en rassemblant des outils comme la messagerie Gmail, qui permet aux étudiants de se doter d’un compte personnalisé, de l’agenda partagé  Google Calendar, de la suite bureautique en ligne Google Docs, de la messagerie instantanée GTalk et et d’application Google Sites, permettant aux enseignants et aux étudiants de créer leur site Web et leurs pages personnelles, puis de les partager avec un petit groupe ou avec l’ensemble des étudiants. Le tout doté d’une capacité de stockage de 7 Go.

Luca Paderni, directeur de Google Apps Education pour l’Europe, se veut très confiant sur l’avenir des outils collaboratifs Google Apps dans le monde de l’éducation. Selon lui, 5 millions d’étudiants et d’enseignants dans le monde ont déjà recours à cette plate-forme, dont plusieurs universités en Europe (l’Université Assas à Paris, l’université de Sheffield en Angleterre,  ou le Trinity College de Dublin).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur