Election présidentielle : les start-up font aussi de la politique

EntrepriseStart-up
france digitale
2 1

L’association France Digitale partira à la rencontre, ces prochains mois, des entrepreneurs en régions pour établir une série de propositions à destination des candidats à la présidentielle de 2017.

Les entrepreneurs français du numérique ont décidé de mettre leur grain de sel dans la prochaine campagne pour l’élection présidentielle de 2017.

France Digitale, structure qui réunit 700 membres start-up et investisseurs du numérique, lancera, à partir du 6 avril, une consultation internationale auprès des entrepreneurs de France et de Navaree afin de mettre sur pied un corpus de propositions à destination des candidats à la présidentielle de l’an prochain.

Dès cette semaine, France Digitale partira en régions pour conduire des matinées-débats avec les entrepreneurs et les élus locaux. Ces échanges auront pour but d’identifier les problématiques de croissances des jeunes pousses françaises sur des sujets comme le recrutement, le droit du travail, l’accès aux financements, ou encore le cadre fiscal.

L’association souhaite ainsi, ces prochains mois, mettre en avant les grands enjeux liés à l’entreprenariat français et aux opportunités de croissance générées par le développement de l’économie numérique.

Les premières consultations se tiendront cette semaine à Montpellier. Les membres de France Digitale prendront ensuite la route et poseront leurs valises à Rennes (22 avril), Grenoble (4 mai), Aix-en-Provence (17 mai), Lille (1er juin), Paris, mais aussi à San Francisco, New York (21-22 juin) et Londres (15 juin).

De septembre à décembre 2016, les entrepreneurs pourront voter pour les mesures qui leur semblent prioritaires.

Après ce « road trip », France Digitale transmettra, de janvier à mai 2017, un ensemble de propositions emblématiques aux candidats à la présidentielle.

 

Crédit image : Aleksey Klints – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur