Election US : Obama donne une leçon de buzz marketing mobile

Mobilité

Des millions d’Américains ont reçu le nom du colistier de Barack Obama par SMS. Une initiative originale pour attirer l’attention.

La campagne du candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine restera dans les annales pour ses initiatives IT. La stratégie de Barack Obama a bouleversé les méthodes de campagne traditionnelles, comme on a pu l’observer avec l’émergence des sites de réseaux sociaux ou de son puissant site MyBarackObama.com.

L’une des dernières illustrations de cette révolution technologique est l’utilisation du SMS. Le candidat démocrate a fait savoir samedi matin l’identité de son colistier par texto. Si le timing n’était pas le meilleur – le message est arrivé à 3 h du matin -, la démarche est originale. Des millions de personnes s’étaient inscrites pour recevoir le SMS, et le suspense autour du choix de vice-président n’a fait qu’augmenter les intéressés.

Résultat: l’équipe de campagne d’Obama détient les numéros de mobiles de millions d’individus, et pas seulement ses supporters. De nombreux républicains souhaitaient “être informés en avant-première du choix du colistier” d’Obama, selon la promesse du candidat démocrate. Il s’agissait du sénateur démocrate Joseph Biden (Delaware) en l’occurence.

“Une des dernières frontières de son intimité”

L’industrie du marketing s’est intéressée de près à cette initiative: quoi de mieux pour toucher les consommateurs au plus près que de leur envoyer un SMS? Les publicitaires ont longtemps été réticents, car “le portable est l’une des dernières frontières de son intimité”, souligne R. J. Taylor, un spécialiste du marketing numérique de l’agence ExactTarget basée à Indianapolis.

Mais le SMS publicitaire pourrait marcher dans certains cas: “La campagne d’Obama a réussi à identifier qu’un besoin existe pour les messages urgents”, continue R. J. Taylor. Son agence est spécialisée dans l’envoi de messages par SMS comme l’annonce de fraude par sa banque, de bons d’achats temporaires ou encore “d’happy hours” dans un bar à un moment donné.

Il faut faire la part des choses en termes de buzz généré par SMS. C’est un bon outil de communication personnalisé utilisé dans un cadre privé, permettant de partager des informations avec ses amis ou sa famille, ou de canal d’alertes infos. Mais gare à l’usage. Aux Etats-Unis, un client mobile destinataire d’un SMS peut être facturé pour chaque SMS reçu en fonction des abonnements téléphoniques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur