Electronic Arts abandonne le projet de racheter Take-Two

Cloud

Après avoir courtisé pendant six mois Take-Two qui édite le célèbre jeu GTA, Electronic Arts jette l’éponge.

Electronic Arts a finalement abandonné son OPA sur son homologue Take-Two Interactive Software, après plusieurs mois de suspense. Le numéro un mondial des jeux vidéo a renoncé à racheter son rival, notamment distributeur du célèbre jeu Grand Theft Auto.

Electronic Arts met donc fin à un terme à six mois de  négociation, après une offre initiale de 2 milliards de dollars. Take Two avait décliné l’offre, la qualifiant de sous-évaluée. Résultat : la valeur des actions des deux entreprises a accusé le coup lundi.

Une dérobade qui s’expliquerait par les ventes décevantes de GTA IV pendant l’été. Electronic Arts, qui a lancé son offre en février dernier, escomptait mettre la main sur le joyau de Take Two, Grand Theft Auto, qui a fait parler de lui à cause de son contenu violent voire pornographique. La période estivale est d’habitude fructueuse pour les jeux vidéo, mais GTA IV, sorti en avril dernier, s’est essoufflé.

Disposer de GTA IV dans son portefeuille était à coup sûr un atout pour Electronic Arts, tant que les ventes étaient à la hausse. Leader mondial, Electronic Arts est numéro deux dans l’édition de jeux aux USA derrière Activision, qui s’est consolidé en décembre dernier avec son rapprochement avec Blizzard Entertainment (groupe Vivendi). Ce dernier est connu pour World of Warcraft ou “Guitar Hero”.

Les analystes sont globalement déçus de l’échec du rachat, d’autant plus que Take-Two s’attend à une période moins faste dans les mois qui viennent. Electronic Arts est notamment l’auteur des Sims, FIFA Football, Madden NFL, Need for Speed ou encore Sim City.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur