ELSA LogBoard : un PDA grand confort pour l’Internet

Mobilité

Avec son écran tactile couleur logé dans un format A4 sous Windows CE 3.0, la LogBoard de ELSA s’apparente plus à un périphérique communiquant avec l’ordinateur local qu’à une véritable tablette PC indépendante. Il s’agit cependant d’un des premiers produits concrets qui permet de surfer sans fil sur le Net. Dommage qu’il soit au prix d’un “vrai” ordinateur portable.

Depuis le temps qu’on évoquait les tablettes PC sans jamais rien voir venir (voir notamment éditions du 27 février 2001, du 28 mars 2001 et du 21 septembre 2001), l’annonce de la commercialisation, en décembre prochain, de la LogBoard d’ELSA devrait combler de satisfaction les technophiles les plus impatients. Et ce malgré un prix quelque peu décourageant pour ce qui se révèle être un “gros” assistant personnel, les fonctions de navigation en plus. Avec la LogBoard, le constructeur allemand de cartes graphiques et de modems pourrait être le premier arrivant sur ce marché émergent.

D’une taille inférieure au format A4 (24,3 x 19,8 x 2,8 cm) pour un poids de 1,1 kg, la LogBoard dispose d’un écran LCD TFT couleur tactile de 8,4 pouces (21 cm de diagonale) doté d’un clavier virtuel sur lequel on pianote à l’aide d’un stylet. La résolution d’affichage est très agréable. En revanche, ne comptez pas sur la LogBoard pour visionner vos films préférés en voyage. Propulsée par un processeur National Semiconductor Geode GX1 à 300 MHz sous système Windows CE 3.0, la LogBoard est dépourvue de disque dur et de lecteur CD-Rom ou DVD. En revanche, une mémoire flash de 32 Mo, extensible à 64 Mo de SDRam (soit l’équivalent de ce qu’offrent la plupart des nouveaux PDA sous Pocket PC 2002), accueille les applications. Celles qui sont installées par défaut se résument essentiellement aux outils Internet, à savoir un client e-mail, un navigateur pour surfer et un logiciel de chat. Le micro et les enceintes intégrées s’ajoutent aux interfaces de connexion (ports PC Card de type II et CompactFlash de type II, et un port USB) pour enrichir les capacités multimédias de l’appareil, qui se recharge lorsqu’il estinstallé sur sa base d’accueil ou directement branché au transformateur.

Connexion par carte réseau

Plus proche d’un PDA de confort (quoi qu’il soit loin de rentrer dans une poche) que d’un ordinateur à part entière, la LogBoard s’intègre comme un périphérique qui vient enrichir l’architecture informatique locale. Cette tablette WebPad ne possède pas de solution pour se connecter directement à Internet. Il faut passer par un PC ou un point d’accès réseau sans fil, voire un téléphone mobile, qui servent alors de passerelle pour accéder au Net. Une carte réseau sans fil Vianect MC 11 (Wi-Fi ou 802.11b) en standard offrira un protocole d’échange à 11 Mbits/s à condition d’équiper son ordinateur d’une carte réseau ou d’une borne d’accès de type ELSA AirLance qui alourdit le budget initial d’environ 3 000 francs. Cette solution offrira une liberté de mouvement de 60 mètres en intérieur et 400 en extérieur. Outre le 802.11b, la LogBoard parle le Bluetooth et même le GSM/GPRS des téléphones mobiles. Une fois les protocoles de communication établis, la LogBoard se révèle pratique car elle permet effectivement de communiquer avec le réseau des réseaux d’à peu près n’importe quel endroit du foyer familial ou de l’entreprise sans avoir à rester rivé derrière son PC de bureau. Pratique pour effectuer ses achats en ligne tout en vérifiant le contenu du frigo. Mais le prix, proche des 13 000 francs sans les accessoires réseau, risque d’en dissuader plus d’un.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur