Emarsys explore le potentiel Facebook pour le marketing adapté à l’e-commerce

E-commerceMarketingPublicité
emarsys

Le fournisseur autrichien Emarsys exploite une plateforme en mode SaaS pour le marketing associé à l’e-commerce. Le point sur les activités avec le nouveau directeur commercial en France.

Connaissance client, recommandation temps réel, automatisation, communication multi-canal…C’est à partir de ces briques disponibles en mode SaaS (hébergé) qu’Emarsys déploie son expertise dans le monde pour le compte des responsables marketing en entreprise, les e-commerçants et les retailers.

Quitte à la compléter en passant par de la croissance externe.

Ainsi, début 2014, Emarsys avait acquis Scarab Research pour accentuer la dimension de marketing prédictif (création de recommandations personnalisées et individuelles via l’analyse comportementale des internautes) et renforcer l’attractivité de sa solution phare Emarsys eMarketing Suite.

L’historique est dense. Créé en 2000 en Autriche, cet éditeur de logiciels marketing s’est progressivement tourné vers le cloud et les réseaux sociaux.

Il constitue désormais un groupe de 400 personnes (dont 80 personnes en R&D) localisé dans 13 pays avec un développement entre l’Europe et l’Asie.

bruno-schreiber-sales-director-emarsys-france
Bruno Schreiber, Directeur commercial Emarsys France

“Après l’e-mailing, le Web, les SMS, nous nous concentrons sur la communication sur les réseaux sociaux”, explique Bruno Schreiber, Directeur commercial de la branche française d’Emarsys, que nous avions rencontré lors du salon E-Marketing Paris organisé à la mi- avril alors qu’il venait de rejoindre la société.

“Nous avons décidé d’aller sur la partie publicitaire des réseaux sociaux en quantifiant l’impact qu’une campagne va avoir sur Facebook. D’ici la fin de l’année, on prévoit de s’étendre sur LinkedIn et Twitter.”

Juste avant l’organisation du salon IT parisien, Emarsys a dévoilé Social Ads, un outil intégrant des fonctionnalités d’automatisation intelligente pour cibler les clients via les publicités personnalisées de Facebook.

“C’est un canal supplémentaire aux annonceurs pour déployer leur stratégie d’engagement, de conversion et de fidélisation client”, assure Ohad Hecht, COO d’Emarsys, cité dans le communiqué.

La société a intégré le programme PMD (Preferred Marketing Developer) de Facebook. “Nous en sommes à la phase 1 : l’accès à l’API et la standardisation des échanges. L’étape suivante est d’être partenaire certifié, ce qui nécessite des succès Clients. Compte tenu de la récence de cette fonctionnalité chez Emarsys, cela prendra encore quelques mois”, précise Bruno Schreiber.

Les offres se développent dans un double sens : expertise affinée via Emarsys eMarketing Suite (la version 8.1 remonte à octobre 2014) et élargissement vers une cible mid-market avec des offres packagées.

Dans le monde, l’éditeur revendique 1200 clients, avec des références grands comptes plutôt rassurants : eBay, Canon, C&A, Toys’R’us, Rakuten ou Volvo.

Il existe parfois des rencontres improbables : Comment un éditeur en Autriche comme Emarsys est parvenu à séduire un groupe américain comme eBay ? “C’est un client depuis 2006. Toutes les communications données eBay sont diffusées à partir de nos infrastructures”, précise Bruno Schreiber.

150 clients Emarsys en France

Présente en France depuis 2011 (20 collaborateurs), Emarsys recense 150 clients au niveau local : citons Private Sport Shop, Marionnaud, Equidia, Travelfactory (Locatour), Ubifrance, Ipsos ou Le Repaire de Bacchus.

“L’activité d’Emarsys était rentable depuis longtemps”, assure notre interlocuteur en France.“Maintenant, la société affiche une volonté d’investir. Nous cherchons à pénétrer le marché américain. Nous sommes en phase de réflexions sur les modalités de ce développement.”

En 2014, la société a réalisé un chiffre d’affaires global de 40 millions d’euros. Jusqu’ici, l’auto-financement était assuré par un actionnaire unique : Josef Ahorner, co-fondateur d’Emarsys (“qui fait partie du noyau dur de la famille Porsche” assure Bruno Schreiber) et président du conseil d’administration de la société.

Sur le site Web corporate, on recense deux autres dirigeants ayant participé à la création de la société en 2000 : Hagai Hartman (CEO) et Daniel Harari (VP Client Services).

Fin mai, Emarsys a accueilli un nouveau top manager venu de la Silicon Valley : Tomás Puig, ex-Directeur chez WP Engine, a pris les fonctions de Chief Marketing Officer.

Et la concurrence dans tout cela ? “Smartfocus [ex-Emailvision, ndlr] a un profil très proche du nôtre”, admet Bruno Schreiber. “Après, on trouve Oracle et Adobe avec des positionnements très grands comptes et des solutions très personnalisables avec des déploiements sur site. Mais ils ont du mal à aller dans le cloud”, commente-t-il.

A partir de centres de données installées en Autriche, Emarsys a vocation à segmenter et analyser un milliard de données client chaque mois.

Le big data dans le marketing est en marche.

solution-emarsys
L’approche Emarsys dans le marketing adapté à l’e-commerce (source dossier de presse avril 2015)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur