EMC axe sa stratégie sur la sécurité

Mobilité

L’éditeur spécialisé dans la gestion et le stockage de l’information envisage de renforcer la sécurité de ses solutions, à l’instar de ses rivaux.

EMC a consacré une journée entière aux analystes le 19 août dernier, quelques jours après l’acquisition de la société Rainfinity (voir édition du 17 août 2005). A cette occasion, l’éditeur spécialisé dans la gestion et le stockage de l’information a fait part de sa volonté d’intégrer des modules sécuritaires dans l’ensemble de ses solutions. S’il envisage avant tout de concevoir ses propres technologies et de signer des partenariats avec certains éditeurs de logiciels de sécurité, il n’exclut pas d’éventuelles acquistions.

La stratégie d’EMC se rapproche ainsi de celle adoptée par un autre fournisseur de solutions de stockage, Veritas, qui a fusionné début juillet dernier avec l’éditeur de logiciels de sécurité Symantec (voir édition du 5 juillet 2005). Elle n’est pas non plus éloignée du plan mis en oeuvre par Network Appliance (NetApp) qui depuis le début de l’année a racheté deux acteurs dans le domaine de la sécurité : Alacritus et Decru.

Le stockage et la sécurité de plus en plus liés

EMC cherche donc à maintenir sa place de leader sur les marchés de la gestion de contenu entreprise (ECM) et du stockage en réseau attaché (NAS). Une hégémonie de plus en plus fortement menacée par NetApp qui est en partenariat avec plusieurs distributeurs de solutions ECM. Celui-ci a également signé, en avril dernier (voir édition du 7 avril 2005), un accord avec IBM permettant à ce dernier de revendre ses solutions de stockage NAS et SAN (storage area network).

Plus globalement, stockage et sécurité tendent à devenir indissociables, les grands groupes étant de plus en plus préoccupés par la protection de leurs données. Notamment depuis que certaines banques américaines ont été touchées par une perte de bandes de sauvegarde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur