EMC détrôné par Compaq ?

Cloud

Arborant deux études, l’une d’IDC et l’autre de Gartner Dataquest, le constructeur Compaq annonce fièrement sa première place dans le secteur du stockage des données, traditionnellement dominé par EMC. Ce dernier, qui affiche une baisse de croissance, réfute toutefois les chiffres avancés par son concurrent.

EMC a-t-il perdu la place de numéro un mondial qu’il détenait dans le domaine du stockage des données ? C’est du moins ce que laisse entendre Compaq qui se retranche derrière plusieurs résultats de parts de marché annoncés par IDC et Gartner Dataquest pour affirmer son leadership. Selon le communiqué de presse du constructeur, Compaq prendrait le dessus sur EMC dans huit des douze domaines du secteur du stockage, dont le domaine du stockage en réseau (SAN).

EMC, pour sa part, conteste le leadership de Compaq dans un quelconque secteur du stockage. Interviewé par Computerworld, le porte-parole d’EMC estime même que l’année 2000 a été douloureuse pour Compaq. Selon lui, EMC ferait trois fois mieux que son concurrent. Et d’ajouter que le revenu d’EMC pour les solutions de stockage externe s’est élevé à 5,3 milliards de dollars (6 milliards d’euros) contre 1,8 milliards de dollars (2 milliards d’euros) pour Compaq.

EMC en perte de vitesse

Toutefois, il est vrai aussi qu’EMC traverse un été particulièrement difficile. Début juillet, le spécialiste américain des matériels et logiciels de stockage de données publiait des résultats trimestriels en baisse de 13,7 % par rapport au premier trimestre. Le chiffre d’affaires passe quant à lui tout juste la barre des 2 milliards de dollars (2,2 milliards d’euros) affichant un recul de 6 % sur un an. Pour faire face au ralentissement de la demande, le groupe a été contraint de procéder à une baisse des prix sur plusieurs de ses solutions de stockage de données afin de résister à la concurrence. Le PDG, Michael Ruettgers, a d’ailleurs confirmé son intention d’engager la société dans un programme d’économies. La société devrait en effet abandonner l’idée de construire un vaste complexe de bureaux près de Boston. Début juin, EMC avait procédé au licenciement de 1 100 collaborateurs. Reste que si elle réduit certains de ses coûts, la société n’en affaiblit pas pour autant sa force de travail, à savoir sa division recherche et développement, toujours dotée d’un budget d’environ 1 milliard de dollars. Par ailleurs, EMC entend s’appuyer de plus en plus sur les services au point d’embaucher massivement dans ce secteur depuis le début de l’année, même si le volume d’affaires de cette division ne représente encore que 10 % du chiffre d’affaires total.

Mais de là à détrôner EMC, Compaq semble aller un peu vite en besogne, d’autant que le ralentissement économique forçant les entreprises à revoir leur politique d’investissements en matière de solution de stockage ne devrait pas toucher seulement EMC, mais aussi ses concurrents et en l’occurrence Compaq.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur