EMC s’intéresse à son tour aux besoins énergétiques des entreprises

Cloud

Le spécialiste du stockage propose outils et services pour optimiser la
consommation électriques des systèmes informatiques.

La problématique des besoins énergétique pour alimenter et refroidir les systèmes informatiques est désormais sérieusement prise en compte dans le développement des offres du marché, particulièrement dans le domaine des serveurs. Après la solution Dynamic Smart Cooling récemment présentée par HP et les nouveaux serveurs basse consommation de Dell, EMC propose a son tour solution pour optimiser l’efficacité énergétique des centres informatiques.

Présenté au début du mois, Energy Efficiency Services est une offre de services permettant de déterminer les besoins précis des entreprises en énergie. L’évaluation est avant tout humaine et s’effectue à travers un audit de l’environnement réalisé par les consultants d’EMC Global Services. Ces derniers s’attachent à trouver des moyens de réduire les coûts de fonctionnement des serveurs et systèmes de stockage ce qui passe notamment par l’élimination des équipements vieillis, la résolution des problèmes de refroidissement et de ventilation, la prévoyance des extensions futures et le respect des normes en matière de conception des centres informatiques.

10 % du budget informatique

Parallèlement, le géant mondial du stockage propose Power Calculator, un outil d’évaluation de la consommation énergétique pour les systèmes maison de stockage en réseau Symmetrix DMX-3, Clariion CX3 et Celerra. Un service proposé gracieusement aux clients et prospects en vue de leur équipement des solutions en question. Cet outil vise notamment à calculer plus finement le retour sur investissement que ne le permettent les tableaux génériques pour estimer le coût de la consommation électrique.

L’enjeu est de taille. Selon Paul G?tz, vice-président en charge des services de conseil et de management chez EMC, “l’énergie est aujourd’hui le deuxième poste de dépenses d’exploitation des centres informatiques et consomme plus de 10 % du budget informatique d’une entreprise”. Un chiffre qui, selon les experts, devrait augmenter dans les prochaines années. Le contrôle de la consommation électrique constitue un nouvel enjeu pour les entreprises et, donc, un nouveau marché pour les industriels de l’informatique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur