EMI signe avec Liquid Audio, Listen.com avec la NMPA

Cloud

Première Major à être impliquée à la fois dans MusicNet et PressPlay, EMI annonce qu’elle lancera, en plus, un abonnement à un service de téléchargements pour sa branche dédiée à la musique chrétienne. Liquid Audio assurera la partie technique et permettra de graver les morceaux sur CD et les transférer sur baladeur. Parallèlement Listen.com signe avec l’association américaine des éditeurs de musique, il lancera son service de musique par abonnement “Rhapsody” le 3 décembre.

L’occupation du terrain des offres légales de musique en ligne s’accélère alors que l’on se rapproche du lancement aux Etats-Unis de MusicNet et PressPlay, les deux plates-formes de distribution des Majors. Aujourd’hui, une offre exhaustive, qui permettrait d’accéder à tous les catalogues reste encore une utopie, même si les intéressés cherchent à fédérer un maximum autour d’eux. Pour l’instant, EMI est la seule maison de disque à avoir signé à la fois avec MusicNet et PressPlay. La Major s’aventure plus loin que ses petits camarades en annonçant qu’elle lancera l’année prochaine un abonnement pour une offre de téléchargement. Tout son catalogue n’est pas concerné, l’offre ne repose en effet que sur les titres de sa branche EMI Christian Music Group (EMI CMG), dédiée aux musiques chrétiennes. La partie technique sera assurée par Liquid Audio et, contrairement à MusicNet et PressPlay, le service de EMI CMG permettra de graver les morceaux téléchargés sur CD et de les transférer sur un baladeur, sans restriction dans le temps (le morceau est acquis une fois pour toute et reste en possession de l’abonné). “Nos études montrent que les consommateurs recherchent de la flexibilité quand il s’agit de musique numérique” explique Gerry Kearby, le Pdg de Liquid Audio, dans un communiqué. “C’est dans ce but que nous nous allions avec EMI CMG […] pour mettre au point un service par abonnement (…) qui fournira aux amateurs de musique chrétienne la portabilité et la liberté qu’ils désirent ainsi que la possibilité de graver des CD audio et d’emporter leur musique où bon leur semble”, ajoute-t-il. Auparavant EMI a déjà montré qu’elle savait tirer parti des solutions de distribution de contenu en ligne. Ainsi, la maison de disque a effectué la promotion du groupe Radiohead sur Aimster et elle met actuellement à disposition des vidéos sur le réseau Gnutella. Listen.com : service par abonnement le 3 décembre Autre annonce du secteur, celle de Listen.com : le site américain de musique en ligne vient de parvenir à un accord avec l’association américaine des éditeurs musicaux. La NMPA (National music publishers association) est le plus important organisme américain de gestion des droits musicaux. Cet accord devrait permettre à Listen.com de proposer les titres provenant de quelque 27 000 éditeurs représentant plus de 160 000 artistes sur “Rhapsody”, le service par abonnement qu’il prévoit de lancer le 3 décembre prochain. Toutes les Majors possèdent des parts dans Listen.com, ce qui n’a pas empêché le site de passer des accords avec près d’une quarantaine d’indépendants. De même, cela ne l’empêchera pas de lancer Rhapsody, même si a priori le service entrera en concurrence avec MusicNet et PressPlay. Reuters indique que l’abonnement devrait “coûter 10 dollars par mois et offrir une écoute à la demande mais sans téléchargement, un bouquet de radios, des articles et des conseils.” Il reste tout de même à Listen.com d’obtenir une licence des maisons de disques qui possèdent les droits sur les enregistrements, là où les éditeurs ne détiennent les droits que sur les compositions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur