Emploi intérim : Bruce veut frapper fort avec son app

EntrepriseManagementRessources humainesStart-up
bruce-fondateurs
2 2

Lauréate du Trophée Start-up Numérique, la start-up Bruce, qui exploite une app d’offres d’emplois par intérim, a récemment bouclé un premier tour de table.

Trois mois après son lancement, la start-up éditrice de l’app mobile Bruce pour trouver un job en intérim a bouclé en août une levée de fonds de 400 000 euros auprès de business angels. Avec un « financement complémentaire » escompté.

La start-up « m-recrutement » vient d’annoncer qu’elle a remporté le Trophée Start-up Numérique organisé par l’IMT Starter, l’incubateur d’entreprises numérique rattaché à Télécom SudParis, Télécom Ecole de Management et ENSIIE (150 sociétés passées depuis l’année 2000).

L’équipe Bruce va recevoir une dotation financière de 12 000 euros. Un voyage d’immersion dans la Silicon Valley est inclu pour les deux co-fondateurs : Adrien Moreira et Henrik Perrochon.

Cette levée de fonds, bouclée à la fin de l’été, servira à renforcer l’équipe. Sachant qu’une nouvelle version de l’app Bruce, uniquement disponible sur iOS, est attendue cette semaine avec l’intégration d’une fonction d’entretien vidéo enregistré.

Le modèle économique repose sur une commission prélevée en fonction des missions de travail d’intérim réalisées. Pour les demandeurs d’emploi (10 000 inscriptions), l’exploitation de l’app et l’inscription sont gratuites.

Les fondateurs souhaitent accélérer la cadence avec une levée de fonds de trois millions d’euros à boucler courant 2017.

D’autres start-up ont adopté un positionnement similaire sur le marché de l’intérim comme GoJob fondée par le serial Net-entrepreneur Pascal Lorne, qui a présenté son application mobile lors de la convention France Digitale Day organisée la semaine dernière.

(Crédit photo : co-fondateurs de Bruce SAS : Adrien Moreira et Henrik Perrochon)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur