Emprunt national : 4,5 milliards d’euros pour la fibre optique et le numérique

CloudData-stockageStockage

13% du montant global de l’emprunt national (35 milliards d’euros) serviront à accompagner le déploiement du très haut débit et les usages numériques.

Le numérique disposera de l’enveloppe initialement prévue dans le grand emprunt national. Avec quelques ajustements.

Lundi matin, le Président de la République Nicolas Sarkozy a présenté la sélection définitive des priorités d’investissement.

Le montant total de l’emprunt s’élève à 35 milliards d’euros, financé par le remboursement des fonds propres prêtés par l’Etat aux banques au moment de la crise financière (13 milliards d’euros) et un appel au marché à hauteur de 22 milliards d’euros.

Cinq priorités de thèmes d’avenir ont été retenues (sept à l’origine) : “Enseignement supérieur et formation”, “Recherche”, “Filières industrielles et PME”, “Développement durable” et “Numérique”.

Une enveloppe de 4,5 milliards d’euros sera consacrée à ce dernier domaine (soit environ 13% du montant global). Lors de la remise du rapport Juppé-Rocard sur la définition des priorités, le montant préconisé était légèrement inférieur (4 milliards d’euros). De son côté, l’Association française des éditeurs de logiciels (Afdel) avait calculé que l’effort global IT de la mouture initiale portait sur 6 milliards d’euros

La somme globale dédiée à l’iinvestissement dans le numérique se répartit de manière équitable entre l’équipement de la France en très haut débit (2 milliards d’euros) et le développement des usages et contenus innovants (2,5 milliards d’euros).

Selon la Présidence de la République française, “de nouveaux défis sont à anticiper” : nanotechnologies,  neurosciences, intelligence logicielle, développement de l’Internet des objets.

L’Etat compte regrouper les fonds dédié dans une structure unique : un fonds national pour la société numérique. Il s’agira d’un établissement public qui dépendra des services du Premier ministre (via le secrétariat d’État chargé de l’Economie numérique de Nathalie Kosciusko-Morizet).

(lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur