EMS : un SMS avec envoi d’icônes et mélodies

Mobilité
Information - news

Alcatel, Ericsson, Motorola et Siemens viennent de signer un accord autour de l’EMS (Enhanced Messaging Service). Les quatre fabricants de téléphones portables implémenteront la norme qui améliore le SMS en permettant l’envoi de textes trois fois plus longs accompagnés de sonneries ou d’icônes. Des portables sont déjà sur le marché.

Alors que l’on constate l’engouement pour le SMS (Short Messaging Service), quatre constructeurs de téléphones portables – Alcatel, Ericsson, Motorola et Siemens – viennent de signer un accord portant sur l’implémentation de son successeur, l’EMS (Enhanced messaging service). Le secret de la norme ? La concaténation. Un SMS permet d’envoyer un texte de 160 caractères maximum, avec l’EMS on passe à trois fois plus soit 480. Mais pas seulement, car la norme autorise le transfert de petites images en noir et blanc de 8×8, 16×16 ou 32×32 pixels. En fait d’images, il s’agit d’icônes qui peuvent venir personnaliser les menus, par exemple. Plusieurs constructeurs proposent déjà leur technologie pour échanger des icônes, mais elles ne sont en général pas compatibles entre portables de marques différentes. La même chose existe d’ailleurs avec les sonneries, que l’EMS se charge lui aussi de transporter jusqu’à votre correspondant, à la différence qu’il assure une compatibilité (chez les constructeurs ayant décidé d’implémenter la norme). En France, certains fabricants proposent déjà des modèles, comme Ericsson par exemple, qui commercialise un T20e et un T29 supportant l’EMS. Mais cette technologie est aussi amenée à être remplacée, ce même constructeur a déjà annoncé le T68, qui supporte lui le MMS (Multimedia messaging service). On passera là à un niveau supérieur. En attendant, patience !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur