Emulateur Playstation : Connectix agace Sony?

Mobilité

Connectix, qui fabrique un émulateur de Playstation pour Mac, vient de remporter la première manche de la bataille judiciaire qui l’oppose à Sony : la justice l’autorise à poursuivre la vente de son logiciel.

La Cour de justice fédérale de San Francisco vient de rejeter la demande de Sony qui souhaitait interrompre provisoirement la vente de la Virtual Game Station (VGS). Ce logiciel, un émulateur qui permet de faire tourner les jeux de la console Playstation sur un Macintosh, est au coeur d’une bataille juridique qui oppose le petit éditeur américain Connectix au géant japonais Sony. Ce dernier, après s’être montré favorable au logiciel dévoilé au début de l’année à Macworld, a finalement déposé une plainte le 27 janvier dernier contre Connectix. Il demande que le produit soit ,au moins provisoirement, retiré du commerce parce que selon lui, il “porte atteinte aux droits d’auteur ainsi qu’à la propriété intellectuelle de Sony Computer Entertainement”.

En première instance, la cour fédérale de San Francisco vient de rejeter la requête. La VGS dont Connectix vient de sortir une version améliorée empêchant le piratage, est donc toujours disponible aux Etats-Unis pour 49 dollars (environ 300 francs). Pour Roy McDonald, le président de Connectix, elle “donne aux consommateurs un choix de matériel plus large pour faire tourner les grands jeux populaires”.

Si la justice ne s’y oppose pas, le logiciel devrait arriver dans les prochains mois en Europe où l’éditeur distribue déjà ses émulateurs Windows Virtual PC sur Mac. Son prix pourrait avoisiner les 350 francs soit la moitié du prix d’une Playstation.

Pour en savoir plus : http://www.virtualgamestation.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur