En 2012, la Fondation Mozilla va s’attaquer aux écosystèmes fermés

La Fondation Mozilla a réussi à briser le monopole d’Internet Explorer grâce à Firefox. En 2012, elle va tenter de renouveler l’exploit face aux écosystèmes mobiles, toujours en se basant sur l’Internet ouvert.

Mozilla Révolution

La Fondation Mozilla a publié sa feuille de route 2012 ce 12 février.

La fondation à l’origine de Firefox y détaille ses intentions, et elles sont ambitieuses. Rien de moins que d’ouvrir les écosystèmes fermés mis en place par Apple, Amazon, Google et Microsoft, entre autres.

Pour se faire, Mozilla croit toujours autant à l’Internet ouvert. La base de sa stratégie : développer les applications basées sur les technologies Web.

Pour cela, la Fondation Mozilla intégré à Firefox ses Web API, qui ajoutent au navigateur la capacité de contrôler la webcam, surveiller la batterie, passer des appels… Tout le nécessaire à un vrai programme.

Web API va fusionner avec une initiative du W3C (qui établit les standards du Web) nommée DAP. Ces capacités avancées vont donc intégrer les autres navigateurs respectant les standards (presque tous).

Et pour déjouer le monopole des OS mobile, la fondation développe Boot To Geeko (BTG). C’est un OS qui exécute le HTML, le javascript (via le moteur Gecko) et le CSS directement sur le matériel.

Et bien sûr, il sera compatible avec les Web API et les W3C DAP, lui permettant d’exécuter nativement les applications Web créées par les développeurs.

Boot To Gecko devrait être présenté au public lors du premier trimestre 2012, donc dans moins d’un mois et demi, assure CNet.com.

Développer des applications dans un tel environnement sera à la portée de tous les développeurs Web. Encore faudra-t-il pouvoir les distribuer. Mozilla pense à eux, avec son propre ‘app store’ baptisé « Open app ecosystem ».

Il s’agit de cumuler les avantages des technologies Web avec ceux des magasins d’applications : hébergement centralisé, distribution facilitée pour les développeurs, possibilité de monétiser les applications, établissement de la paternité des apps…

Et bien sûr, les apps de l’écosystème Mozilla seront compatibles avec Boot To Gecko et Firefox, mais aussi avec n’importe quel navigateur Web respectant les standards du HTML 5 sur une autre plate-forme.

Derniers commentaires



0 replies to En 2012, la Fondation Mozilla va s’attaquer aux écosystèmes fermés

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

10:13:05