Enchères publicitaires : Orange veut sa part du gâteau en Europe

Cloud

Orange Advertising, régie publicitaire du groupe télécoms, s’associe à l’américain OpenX pour lancer une plate-forme d’enchères publicitaires sur les bannières.

Orange Advertising étend son partenariat avec OpenX pour lancer un “nouveau concept de place de marché publicitaire en ligne” : Orange Ad Market (OAM).

C’est un système d’enchères en temps réel destiné aux annonceurs qui pourront faire des offres pour acquérir l’inventaire d’espaces publicitaires mis en vente par les éditeurs de sites Internet. Ces derniers émettront un prix plancher à partir duquel les offres de placement publicitaire pourront débuter.

En tant “qu’intermédiaire facilitateur”, OAM récupèrera une commission sur la transaction réalisée entre un annonceur et un éditeur (20% selon Les Echos).

La priorité est donnée aux bannières publicitaires et non pas aux liens sponsorisés à la Google AdWords.

Selon le communiqué de presse commun, OAM sera prochainement lancé au Royaume-Uni avant une extension sur d’autres marchés comme en France (d’ici juin) puis d’autres pays européens dans lesquels l’opérateur a des implémentations.

Dans la répartition des rôles, la régie publicitaire d’Orange assurera l’exploitation commerciale d’OAM et sera l’interlocuteur de référence pour le business sur cette place de marché “e-pub”. Tandis qu’OpenX endossera la casquette de prestataire technologique.

Le duo devrait entrer en concurrence avec des produits similaires de régies concurrentes comme DoubleClick Ad Exchange (Google).

OpenX Technologies est un acteur méconnu en France. Filiale d’OpenX Limited, cette société californienne se positionne comme un important fournisseur de technologies publicitaires destinées aux éditeurs de sites Web.

Ses produits phares s’appellent OpenX AdServer (serveur de publicité) et la place de marché e-pub OpenX Market (OAM en serait a priori une déclinaison).

La création de la société remonte à 1998 (sous le nom PHPAds) puis la dénomination sociale a été changée pour garder le nom du produit phare Openads.

Finalement, en 2008, nouveau virage : Openads change de nom et devient OpenX. La transformation est associée à une levée de fonds de 15.5 millions de dollars.

Les fonds d’investissement Accel Partners, Index Ventures et O’Reilly AlphaTech Ventures suivent le développement de la société.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur