Encore un jour sans nouvel iPod !

Mobilité

Depuis le mois de février, les plus fervents adorateurs de l’iPod attendent vainement l’apparition d’une nouvelle version de leur baladeur MP3 fétiche sur le site d’Apple . La journée du 1er avril n’a pas dérogé à la règle : au milieu des canulars, point de périphérique numérique de la firme.

Le 21 février 2003, le site de rumeur MacWhispers se faisait l’écho d’une information facilement vérifiable avec le temps : “Mardi 25 février 2003, Apple annoncera la disponibilité immédiate d’une ligne d’iPod mis à jour. Les fonctionnalités resteront les mêmes que les modèles actuels. Seuls changements, la capacité du disque dur et l’apparition d’une molette de sélection tactile.” L’information était fausse, ainsi qu’il a été possible de le constater à la date indiquée. Mais, comme MacWhispers l’avait noté, les mises en ligne de mises à jour de logiciels et de matériels de la Pomme se font en effet régulièrement le mardi. Depuis, les fans de l’iPod se retrouvent tous les mardis et attendent fébrilement le renouvellement des pages Web de leur firme fétiche dans l’espoir qu’une nouvelle version du baladeur voie le jour. L’attente du petit périphérique s’est doublée, depuis le début du mois de mars, d’une inspection des possibilités offertes par l’annonce officieuse selon laquelle un service de distribution de musique en ligne verrait le jour dans la foulée. Le lancement du service semble devoir attendre encore quelques semaines, du fait du contexte économique et politique et de l’absence de l’ensemble des conditions techniques nécessaires à sa réalisation. Ainsi de la gestion des droits numériques, inexistante sur les MP3, mais qu’Apple est susceptible de proposer sur le Mpeg-4 qui pourrait servir de base au prochain format musical. L’ISMA (Internet Streaming Media Alliance) doit rendre publiques les spécifications de ces mécanismes en juin prochain. Un tel service en ligne suppose d’ailleurs une mise à jour de QuickTime, d’iTunes et du firmware de l’iPod pour assurer une gestion des droits de bout en bout. Du coup, la mise à jour mineure de QuickTime (réparant quelques bogues associés au format Mpeg-4) que le constructeur de Mac a mise en ligne le 31 mars n’apparaît pas encore comme l’élément clé du déclenchement du service d’Apple. Et le rassemblement des amateurs impatients d’un nouvel iPod est alimenté de temps à autre par une nouvelle rumeur. Ainsi de la persistance de la production d’une version 5 Go du disque dur de Toshiba qui anime le petit lecteur (voir édition du 6 février 2003). Ou encore de la baisse de tarif des petits volumes, qui amènerait immanquablement Apple à revoir les prix de ses lecteurs !

C’est confirmé !

Sur un des forums les plus actifs, un utilisateur de l’Alabama s’emportait lundi 31 mars au soir : “Demaiiinnn ! Je t’aimeuh ! Demain ! Tu n’es plus qu’à un jour de moiiii !” Toujours pas d’iPod à l’horizon le mardi 1er avril en milieu d’après-midi… Et les habituels participants d’ironiser sur leur attente déçue : “Quoi, tu veux dire que tu es resté toute la nuit debout à rafraîchir la page d’accueil d’Apple ? Encore !” Pour d’autres, le renouvellement de l’iPod fait figure de monstre du Loch Ness. Le lundi soir est le jour des pronostics : “Je prédis qu’il ne sera pas lâché un mardi”. Tandis qu’un autre, plus calme, temporise :“Peut-être demain”. Et de se voir rétorquer : “J’en doute. Demain, c’est un mardi après tout”. En fait, le mardi est devenu un véritable sujet de raillerie pour la fine fleur des utilisateurs d’iPod et de Mac, tout autant qu’un véritable moment de rassemblement sur le site d’Apple. Ainsi MacGénération s’est fait une spécialité d’être parmi les premiers sites à annoncer une bonne… ou une mauvaise nouvelle ! Certains utilisateurs abusent à l’envi de l’ironie : “Alors, c’est mardi ? Est-ce que c’est confirmé ?”, souligne en majuscule un participant d’une autre discussion. “Si aujourd’hui nous sommes lundi, alors mardi est confirmé”, lui rétorque un autre. Un bon mot, quand on sait que le terme “confirmé” a été utilisé à tort et à travers pour faire croire tout et n’importe quoi au début de l’année, alors que les aficionados attendaient un Power Mac G5, une iTablet, un iPad ou un iPhone (voir édition du 9 décembre 2002) ! Reste que la rumeur d’un périphérique électronique avec écran tactile est repartie de plus belle. Les dimensions du bidule ont été à nouveau précisées sur Internet, tandis que quelques esquisses circulaient pour mettre l’eau à la bouche des utilisateurs. Mais c’est l’iPhone qui reste aussi très demandé : le terme a été déposé par la firme et une page d’Apple aurait pointé sur ce nom pendant quelques minutes au matin. Fausse alerte : un utilisateur de Photoshop a réussi à faire croire qu’il avait assisté à la mise en ligne d’une page de lancement de l’iPhone. Il s’agissait en fait d’un poisson d’avril très réussi !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur