Les enfants se connectent à Facebook avec la bénédiction des parents

Mobilité

1,5% des 550 millions d’utilisateurs de Facebook sont des enfants de moins de 13 ans. Une tendance qui s’accélère, avec l’accord tacite des parents.

Plus de 7,5 millions des utilisateurs de Facebook ont moins de 13 ans, selon le compte-rendu d’une association américaine de consommateurs. Pire, 5 millions d’entre eux ont moins de 10 ans, ajoute le Consumer Reports dans un récent rapport.

“Beaucoup d’enfants utilisent Facebook alors qu’ils n’en n’ont techniquement pas le droit”, souligne Jeff Fox, le directeur des technologies au sein de l’organisation, faisant référence à la charte du réseau social selon laquelle tout membre doit être âgé de plus de 13 ans.

“Mais le plus troublant est que la majorité des parents d’enfants de moins de 10 ans ne semblent pas se préoccuper plus que ça des agissements de leurs enfants sur le site”, ajoute Jeff Fox.

“Il ne faut pas s’alarmer”, tempère de son côté Janet Taylor, enseignante en psychiatrie clinique à l’hôpital de la Columbia University. “Tout ce que ces informations suggèrent, c’est qu’il faut être conscient de ce à quoi on s’expose lorsqu’on utilise les médias sociaux”, ajoute la clinicienne.

Un sondage parallèle mené cette fois par la compagnie d’assurance Liberty Mutual’s Responsibility Project auprès de 1000 adultes relève également que 11% des parents admettent utiliser le profil de leur enfant sur un site de réseau social. Cela signifie par exemple que des parents ouvrent un compte Facebook pour leur dernier né afin d’y poster des photos ou autres.

L’organisation de protection des consommateurs émet un certain nombre de recommandations afin de garantir la sécurité des mineurs et prévenir l’usurpation d’identité sur ce genre de sites.

Ainsi, elle préconise l’utilisation des contrôles personnels dans la configuration des sites. Elle recommande également de désactiver la fonction de personnalisation instantanée, qui actualise automatiquement d’autres sites partenaires de Facebook tels que l’annuaire en ligne Yelp. Il ne faudrait également pas hésiter à utiliser des mots de passe sur les applications mobiles de ces sites communautaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur