Enquête LCL : les “urbains actifs” aiment l’e-commerce sans délaisser le commerce local

E-commerceMarketing
LCL-observatoire-ville-ecommerce-commerce-local

La banque LCL dévoile les enseignements de son 3ème Observatoire “LCL en Ville” qui analyse les comportements d’achat des urbains dans les commerces de ville et sur Internet.

Réalisé par OpinionWay, l’Observatoire “LCL en Ville” révèle les pratiques et préférences des “urbains” pour deux canaux de distribution : les commerces de proximité et le e-commerce.

Cette enquête de la banque LCL  indique que 99% des “actifs urbains” ont déjà utilisé le Net pour faire leurs  achats.

Mais seul un gros tiers (37% précisément) s’en sert régulièrement pour tous types de produits et services.

La majorité préférant avoir recours au e-commerce pour des achats ponctuels et “plus ciblés”.

Le commerce de ville reste pour sa part le premier canal utilisé pour la plupart des catégories de produits, il se voit donc désormais supplanté par le Net pour  l’achat de voyages (65% contre 12%) et pour les produits culturels (47% vs 19%).

Quelles sont les motivations des “actifs urbains”, interrogés par OpinionWay ?

Elles sont d’abord d’ordre financier : l’attractivité des prix et la facilité pour comparer le prix étant mis en avant par les sondés.

Mais elles sont aussi d’ordre pratique, avec la capacité à faire ces achats à tout moment et la rapidité induite par l’outil Internet…

Des éléments qui concourent avec certitude à la caractéristique plaisir des achats en ligne.

Les personnes interrogées évoquent ainsi un plaisir plus grand sur la Toile qu’en magasins (55% vs 51%).

Confirmant que les actifs urbains ont accru leurs dépenses sur Internet au cours des deux dernières années dans un contexte économique qui reste difficile (le montant de leurs achats devant même se stabiliser au cours des deux prochaines années), ceux-ci n’ont pas renoncé pour autant au commerce traditionnel.

Autre constat important : la recherche d’informations sur Internet avant l’achat en magasin est devenue une pratique très répandue : 87% des “actifs urbains” le font de temps en temps, 41% très souvent.

A noter que 67% d’entre eux déclarent faire l’inverse de temps en temps, c’est-à-dire rechercher des informations dans les commerces traditionnels avant d’acheter en ligne.

L’étude complète est à lire sur le site Internet de LCL 

 Méthodologie Observatoire “LCL en Ville
Étude réalisée par OpinionWay auprès d’un échantillon de 803 personnes, représentatif de la population active urbaine âgée de 25 à 49 ans vivant dans une agglomération de plus de 30 000 habitants. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle et de région de résidence.  L’Observatoire LCL en ville a pour objectif de mieux comprendre les attentes, habitudes et comportements des actifs urbains au quotidien.

( Credit photo : Shutterstock.com – Copyright : Joachim Wendler)

Quiz : Connaissez-vous les moyens de paiement sur Internet ?

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur