Entreprises, “faites l’impasse sur Vista, et visez Windows 7 !”

Cloud

Tel est le credo formulé par le Gartner, qui vient de publier un rapport conseillant aux entreprises de ne pas basculer vers Vista, mais d’attendre le premier SP de Windows 7, fin 2010.

Que les entreprises qui comptent d’ici quelques semaines ou quelques mois déployer Windows Vista sur leurs machines pour remplacer XP passent leur chemin, et patientent jusqu’à l’arrivée de Windows 7, prévue pour le quatrième trimestre, afin d’installer ce nouvel OS sur le parc informatique.

Il s’agit là de la recommandation de deux analystes du cabinet Gartner, Michael Silver et Stephen Kleynhans, qui viennent de publier une étude sur l’incidence de Windows 7 sur le déploiement de Vista au sein des entreprises. Selon eux, les efforts à mettre en place pour migrer vers Vista seraient aussi importants que ceux à déployer pour installer Windows Seven.

Mais pour bénéficier de tous les avantages promis par le nouveaux système d’exploitation de Microsoft, le Gartner recommande d’attendre la fin 2010 ou le début de l’année 2011 pour effectuer la transition. Cette attente devrait permettre aux organisations de bénéficier du premier service pack (SP) estampillé Windows 7, qui corrigera les premiers ratés sous forme de correctifs et de mises à jour. Ainsi, fin 2012, les éventuelles incompatibilités entre des applications XP et Windows 7 devraient être résolues, permettant un déploiement plus serein de ce nouvel OS sur les postes.

Un objectif : séduire les entreprises

Microsoft doit se réjouir de la sortie de cette nouvelle étude Gartner, même si le cabinet d’analyses invite les entreprises à patienter une année après la sortie de Windows 7 pour le déployer. En effet, l’éditeur américain tient avant tout à séduire les entreprises en mettant en avant les gains de productivité et un niveau de sécurité renforcé apportés par Seven, et ce, afin leur faire oublier le controversé Vista.

Windows 7 devrait se parer de nouveaux outils comme Direct Access, pour accéder au réseau de l’entreprise à distance, BitLocker To Go, servant à crypter les données des périphériques de stockage mobiles, ou la possibilité de lancer sur la même machine sous Windows 7 un environnement XP virtualisé, grâce au Mode Windows XP. Microsoft veut aussi aider à rationaliser la gestion du parc informatique, grâce, notamment, à la disponibilité de Virtual Desktop Infrastructure (VDI), qui délivre des fonctionnalités de poste de travail sous Windows 7 en utilisant des machines virtuelles hébergées sur un serveur.

Dell tire la sonnette d’alarme concernant les tarifs de Windows 7
Le prix de vente du nouveau système d’exploitation de Microsoft pourrait être un frein à son adoption, a expliqué Darren Ward, le directeur du markting de Dell pour la branche Entreprises, a nos confères de Cnet.com.

Si les tarifs des différentes versions de Windows 7 n’ont pas encore été officiellement annoncés, ces déclarations de M.Ward laissent à penser que les prix des licences pourraient être équivalents, voire plus élevés que ceux pratiqués pour Vista ou XP. Dans un contexte de crise économique, même si les entreprises se disent prêtes à migrer vers Seven, des tarifs trop onéreux pourraient les convaincre de changer leur fusil d’épaule…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur