Eric Besson prend l’économie numérique en main dans le gouvernement Fillon II

Mobilité

Le secrétaire d’Etat chargé de la Prospective va gérer les dossiers IT dans le nouveau gouvernement légèrement remanié.

Enfin, un “Mr Econonie numérique” fait son apparition dans le gouvernement. A l’occasion d’un léger remaniement ministériel annoncé mardi matin, le Président de la République Nicolas Sarkozy a donné une mission supplémentaire à Eric Besson.

Le secrétaire d’Etat chargé de la Prospective, de l’Evaluation des politiques publiques se voit confier en plus le développement de l’économie numérique, auprès du Premier ministre François Fillon.

Cette nomination était attendue depuis plusieurs mois par les groupements et associations IT en France, qui se plaignaient de n’avoir pas de réel interlocuteur au sein du gouvernement. Alors que Nicolas Sarkozy, en tant que candidat UMP engagé dans la course à l’Elysée en 2007, avait promis une structure interministérielle en charge de l’économie numérique. Le vide est désormais comblé.

Premier grand rendez-vous : la loi sur la modernisation de l’économie

La personnalité choisie est une surprise : certes, on peut concevoir qu’il existe des passerelles entre la prospective et l’économie numérique mais, au regard du parcours d’Eric Besson, il n’apparaît pas au premier coup d’oeil comme un expert dans ce domaine.

Ce transfuge du Parti socialiste, qui a rallié le camps UMP en pleine campagne présidentiel, devra faire ses preuves très rapidement dans ce domaine, notamment à l’occasion de l’examen du projet de loi de modernisation de l’économie. Ce texte, qui devrait être dévoilé en conseil des ministres le 30 avril ou le 7 mai, comprend un volet sur le développement du très haut débit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur