Etape 4 : Windows 98 obligatoire… ou presque

Cloud

Vous pensiez être passé au travers de toutes les raisons pouvant vous empêcher d’accéder à l’ADSL ? Ne criez pas victoire si vite : encore faut-il tourner avec le bon système d’exploitation.

Port USB ou carte Ethernet, le combat n’est pas le même. La carte BeWan fait office de carte Ethernet, elle devrait être très appréciée par les joueurs. “Nous avons de meilleurs pings qu’avec de l’USB”, assure Eric Teissandier, le président de la société, “mais ce n’est pas la seule raison. Ils préfèrent souvent une carte à un modem externe.” Une autre partie des utilisateurs de la carte tournent sous Linux. “Ce sont les clients qui l’emploient pour un serveur par exemple”, explique Eric Teissandier.

Pour l’USB, c’est moins simple. Chez Olitec, on est catégorique : “Mettons Linux et Mac de côté”, prévient Bruno Balaud, ingénieur au laboratoire d’étude du fabricant. “Dans tous les cas, l’USB n’est pas supporté sous Windows 95, ni sous NT”, prévient-il. “Il faut être sous Windows 98, Me ou 2000. Mais attention à ne pas encombrer ses ports,” sinon gare à l’encombrement de la bande passante, auquel cas l’ADSL perd de son intérêt. Bertrand Durteste, le directeur technique de Mangoosta, a été surpris par l’USB : “Nos clients hésitent à occuper un port USB, la demande est plus forte pour l’Ethernet”, constate-t-il.

Le Mac reste le parent pauvre de l’ADSL

Mais une fois qu’on a fait le choix du matériel (quand on a le choix, voir l’étape 2), reste à être sûr que son ordinateur sera utilisable. Parent pauvre de l’ADSL, le Mac n’est pas à la fête. Pendant longtemps, il a été interdit de Netissimo (l’ADSL de France Télécom) pour cause d’incompatibilité avec le protocole de transfert de données choisi par l’opérateur. Appelé PPtP, il n’est pas présent dans MacOS. Quelques mois plus tard, France Télécom passait un accord avec l’éditeur du logiciel Tunnel Builder, capable de passer outre cette difficulté, pour le fournir à tous les abonnés Mac. Pour un prix que France Télécom n’a pas dévoilé mais qui, pour une fois, n’est pas supporté par l’abonné. En revanche côté Mangoosta, les Mac sont toujours rejetés.

Evitez aussi Windows 2000, le kit de connexion de Mangoosta ne fonctionne pas. Mais on y travaille nous assure-t-on chez le FAI. Quant à Linux, on sent bien chez les fournisseurs d’accès une certaine réticence à aborder le sujet. Le marché n’est sûrement pas encore suffisamment mûr pour qu’ils se préoccupent vraiment de la question.

Bilan : Mieux vaut être “comme tout le monde” équipé de Windows 98 si on veut profiter des joies de l’ADSL sur son micro. Vous avez dit standard ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur