Etats-Unis : Anonymous a fouillé dans les serveurs du ministère de la Justice

Cloud

Un serveur du Département de la Justice américain s’est fait pirater par Anonymous. 1,7 Go de courriels internes, statistiques criminelles et documents divers sont désormais accessibles par tous.

Lundi 21 mai, le réseau hacktiviste Anonymous a revendiqué le piratage d’un site géré par le ministère américain de la Justice (DoJ).

Sur le site d’échange de liens torrent The Pirate Bay, il a publié un dossier de 1,7 Go contenant les documents qui y auraient été volés.

Mardi matin, le ministère concerné a admis que des serveurs du Bureau des Statistiques de la Justice (BJS) ont fait l’objet d’une intrusion.

Selon un communiqué gouvernemental envoyé à l’AFP, ce sont les données associées à leur site public qui ont fait l’objet “d’un accès non autorisé“.

Le DoJ ne précise pas si des documents comprenant des données confidentielles ont été dérobées.

Néanmoins, le ministère souligne que le site du BJS et celui du DoJ ont continué à fonctionner normalement.

Les Anonymous se montrent plus diserts sur leur “butin”.

Dans une vidéo publiée sur YouTube et sur les comptes sociaux associés aux hacktivistes, le collectif affirme :

A l’intérieur du butin, vous pourriez trouver des choses brillantes comme des courriels internes, et la base de donnée complète.”

Leur revendication : “Nous publions ces données pour répandre l’information, pour permettre aux gens d’être entendus et d’être mis au courant de la corruption de leur gouvernement. Nous les publions pour mettre un terme à la corruption qui existe, et pour réellement libérer ceux qui sont opprimés.”

La vidéo :

 

************Quiz************

Êtes-vous un spécialiste d’Anonymous ? Testez-vous avec notre quiz.

*****************************


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur