ETL : Oracle a de la suite dans l’intégration de données

Cloud

Le groupe de Larry Ellison vient d’annoncer Oracle Data Integration Suite, une suite applicative associant un ETL et d’autres outils de middleware.

Suite au rachat du français Sunopsis en 2006, puis d’Hyperion en 2007, Oracle vient de lancer une nouvelle suite d’intégration de données. Elle est intégrée à son offre Fusion Middleware. Objectif affiché : faciliter les échanges de données entre des applications hétérogènes. Et vraisemblablement proposer une offre rivalisant avec celles de spécialistes de l’intégration de données comme IBM, Informatica ou Talend.

Baptisée ‘Data Integration Suite’ et facturée 60 000 dollars (soit 40 681 euros) par processeur (CPU), la nouvelle suite intègre des fonctionnalités d’intégration de données et de nouveaux outils dédiés aux architectures orientées services ou SOA (service-oriented architectures).

Elle comprend entre autres un ETL (Oracle Data Integrator), un moteur de règles métiers (Business Rule Engine), un outil de gestion de données (Master Data Management ou MDM) – Hyperion Data Relationship Manager – et différents outils de middleware.

Parmi les solutions concernées par cette nouvelle suite d’intégration de données, citons la base DB2 d’IBM, MySQL Server de Microsoft, Teradata et, bien entendu, la base de données et les progiciels d’Oracle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur