Etsy rachète A Little Market : petites emplettes en France

EntrepriseRégulationsStart-up
etsy-a-little-market

La société américaine pionnière du e-commerce “fait maison” accélère son développement à l’international en rachetant une start-up française qui exploite une place de marché dédiée au “fait main”.

Avec 25% de son business désormais réalisés hors des Etats-Unis, Etsy s’est mis en quête de tremplins pour accélérer l’expansion internationale de sa place de marché e-commerce consacrée au fait-main et au vintage (art, photo, vêtements, bijoux, mobilier, jouets…).

La société américaine a trouvé un point d’ancrage en France, où elle a réalisé “la 6e et la plus importante acquisition de [son] histoire“. L’opération porte sur la start-up parisienne A Little Market, qui exploite, depuis 2009, une plate-forme d’achat-vente de produits et d’objets “faits maison”. Sa cible s’est élargie aux petites fournitures en 2011 avec le lancement de A Little Mercerie ; puis, en 2013, aux denrées alimentaires avec A Little Epicerie, placé de marché dédiée aux producteurs locaux. Plus de 800 000 membres sont aujourd’hui recensés, pour environ 100 000 boutiques ouvertes.

Passé dans le giron d’Etsy pour un montant non dévoilé, A Little Market continuera d’exercer indépendamment sous la direction de ses cofondateurs Nicolas Cohen et Nicolas d’Audiffret. Axée presque exclusivement sur son marché national, la jeune pousse constituera un complément stratégique à l’activité de son acquéreur, dont l’essentiel des ventes et achats en France sont des transactions d’import/export.

A Little Market a construit une communauté et une entreprise que nous admirons […]. En rapprochant nos deux places de marché, nous nous donnons pour objectif de réinventer une nouvelle forme de commerce en France“, résume Chad Dickerson. Le CEO d’Etsy ajoute : “Cinquième économie mondiale et septième plus gros marché en matière de e-commerce, la France est une priorité pour nous“.

La conquête de l’Hexagone a véritablement débuté en 2012 avec le lancement d’une version française de la plate-forme Etsy. Cette initiative faisait suite à une levée de fonds de 40 millions de dollars auprès d’Index Ventures, en association avec Union Square Ventures et Accel Partners, mais aussi Burda (groupe média allemand).

Depuis ses débuts en 2005, Etsy a englouti près de 100 millions de dollars de financement (source Crunchbase). Son activité orientée sur l’achat et la vente de produits en petites séries a séduit plus de 40 millions de membres qui gèrent 1 million de boutiques actives. Exploitant un modèle économique basé sur le commissionnement (20 centimes et 3,5% du prix de vente prélevés sur chaque transaction), la société est rentable depuis 2009. Elle met à la disposition des créateurs plusieurs outils communautaires, des contenus éditoriaux et des modules de formation vidéo pour faire grandir leurs projets.

Sur sa liste de rachats figurent notamment Trunkt (vente d’objets d’artisanat), Adtuitive (publicité en ligne), la communauté Etsy Lovers et Lascaux Co Inc, qui a conçu une application permettant de partager, sur les réseaux sociaux, des collages réalisés à partir de photos personnelles.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous au point sur les solutions e-commerce ?

Crédit photo : Gil C – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur