Etude : malgré la crise, le Green IT reste florissant

Cloud

Les sociétés ne prévoient pas de revoir à la baisse leurs plans concernant le Green IT, bien au contraire.

Une approche pragmatique et économique du Green IT protège cette tendance des remous de l’économie, d’après un nouveau rapport. Plus d’un tiers des informaticiens ayant répondu à l’enquête de Forrester Research a déclaré continuer à faire avancer leurs plans Green IT malgré le ralentissement économique. Et 10% d’entre eux ont même annoncé avoir l’intention d’y mettre un coup d’accélérateur.

“Le ralentissement de l’économie ne va pas empiéter sur les efforts pour rendre les opérations informatiques plus efficaces et moins néfastes pour l’environnement”, d’après ce quatrième rapport sur le sujet. Et pour cause : le Green IT permet aux entreprises de faire des économies d’argent.

Plus des deux tiers (67%) des personnes interrogées ont cité “la réduction des dépenses d’exploitation relatives à l’énergie” en tant que principal moteur des décisions des départements informatiques. Une tendance particulièrement marquée aux Etats-Unis. D’après le rapport, les sociétés européennes et asiatiques sont globalement plus intéressées par le Green IT pour son impact sur leur image et leur positionnement.

Les sociétés font aussi des progrès dans leurs plans d’action sur le Green IT, d’après l’enquête. Un quart d’entre elles est déjà en train d’intégrer de tels plans d’action (par rapport aux 20% d’il y a six mois), mais 14% ont admis qu’elles n’ont toujours pas prévu de plan de Green IT.

Le Green It permet d’effectuer des économies d’argent

Le Green marketing ou marketing vert des fabricants en informatique est également en hausse : presque la moitié des entreprises ayant répondu (48%) ont déclaré être “très informées” sur ce sujet.

Parmi les motifs invoqués par les entreprises pour justifier l’intégration du Green IT, l’argument classique des informaticiens : “faire le nécessaire pour préserver l’environnement” est de moins en moins avancé. Même s’il reste en deuxième position (cité dans 42% des cas contre 50% il y a un an) derrière celui de la réduction des coûts.

Le rapport, Market Overview: A Slowing Economy Won’t Slow Down Corporate Green IT Initiatives (Vue d’ensemble du marché : une économie ralentie ne ralentira pas les initiatives Green IT), s’appuie sur une enquête effectuée par l’envoi d’e-mails aux entreprises en octobre 2008. Ont participé à cette enquête 1 500 informaticiens, dont 33% en Europe, représentant 1 022 sociétés.

Adaptation d’un article de Vnunet.com en date du 18 décembre 2008 et intitulé Forrester: downturn isn’t harming green IT.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur