Eugène Kasperky : « Il n’existe pas de cyber-guerre mais c’est techniquement possible »

Sur France Info, le fondateur de la société Kasperky (solutions anti-virus) prévient les gouvernements : nous ne sommes plus à l’abri d’opérations de cyber-guerre ou d’actes de cyber-terrorisme.

eugene kaspersky entre

« Je ne connais pas de cas concret de cyber-guerre en l’état actuel. Mais, techniquement, c’est possible. »

Présent à Paris dans la journée de lundi, Eugène Kasperky, fondateur de la société russe qui édite des solutions anti-virus du même nom, a été interrogé par Jérôme Colombain sur l’antenne de France Info.

A propos de l’évolution des menaces informatiques, Eugène Kasperky, considère que nous vivons une « époque passionnante ».

Après l’ère des hooligans (pirates amateurs), le développement de la cyber-criminalité considérée comme une véritable « profession », l’expert en sécurité IT aborde la prochaine phase : la crainte d’attaques militaires par Internet (pays contre pays) ou des actions de cyber-terrorisme.

« La situation peut s’empirer. Les gouvernements devraient y faire plus attention. »

En revanche, la notion de « cyber-guerre froide » est balayée par Eugène Kaspersky. « L’Internet n’a pas de frontière. »

On a déjà assisté à des attaques de pirates contre des institutions gouvernementales (le cas de l’Estonie en 2007 est gravé dans nos mémoires).

Plus récemment, vers la mi-février, toujours dans les Pays Baltes mais cette fois-ci en Lettonie, un groupe de hackers a revendiqué un vol de millions de documents électroniques au fisc pour dénoncer l’inefficacité des mesures prises contre la crise économique.

Au regard des tensions actuelles qui existent entre les Etats-Unis et la Chine, on pourrait également considérer que les attaques visant les infrastructures de Google, survenues fin 2009, ne constituent qu’un aperçu des « e-frappes » possibles.

Rédacteur en chef ITespresso.fr Lire mes autres articles

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



One reply to Eugène Kasperky : « Il n’existe pas de cyber-guerre mais c’est techniquement possible »
  • Le 26 février 2010 à 13:47 par Anthony

    Kaspersky…;)

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

23:06:35