EURO 2016 : un bracelet sans contact Gemalto – Keolis pour bouger à Lille

Mobilité
gemalto-keolis-bracelet-transport-lille-euro-2016
3 16

Gemalto et Keolis (opérateur pour les transports en commun de Lille) vont proposer un bracelet sans contact pour se déplacer dans la métropole.

A Lille (ville hôte de six matches de l’Euro 2016), Keolis/Transpole s’est associé avec Gemalto pour organiser un pilote dans le domaine des wearable technologies.

L’opérateur de transports en commun et le fournisseur de cartes à puce et de solutions de sécurité numérique vont déployer un titre de transport sous la forme d’un bracelet sans contact.

Son usage a vocation à « fluidifier les déplacements des voyageurs » en mode multi-transports dans la métropole (métro, tram, bus…) notamment vers le stade ou l’espace « fan zone » du centre-ville.

La carte de transport public est remplacée par un bracelet Celego de Gemalto aux couleurs de l’EURO, basés sur Calypso (un standard international censé « sécuriser et accroître les performances des transactions NFC ») pour la billettique sans contact et les services de la ville.

En voici le fonctionnement et les tarifs d’entrée : « D’une valeur de 12,90 euros, chaque bracelet est préchargé d’un pass journée à 4,80 euros. Il peut ensuite être rechargé en agence avec l’ensemble des titres Transpole, hors abonnements. »

Pour être en règle et valider titre de déplacement, il faut présenter son poignet devant un valideur et biper le bracelet à l’instar d’une carte de transport. 5000 exemplaires vont être édités à l’occasion de l’EURO 2016.

Après l’évènement sportif, les voyageurs pourront conserver le bracelet sans limitation de durée sur le réseau lillois.

bracelet-keolis-gemalto

(Crédits photos : Gemalto)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur