Euro 2016 : Coca-Cola fait vibrer le foot en Wi-Fi et Panini

CRMMarketingPublicitéSocial Media
arnaud-leroux-coca-cola
6 6

Dans le dispositif digital de Coca-Cola (partenaire officiel pour l’Euro 2016), la marque de boisson gazeuse va proposer du Wi-Fi dans les bars et des stickers Panini virtuels à partager.

« On va mettre chaque fan au coeur de l’action avec Coca-Cola. » Hier, Arnaud Leroux, Directeur commercial et Client de la branche française de la marque de boisson, a fait le déplacement à Monaco pour boucler la session 2016 des rencontres ROOMn.

Il a résumé le dispositif dense multi-canal qui sera mis en place pour l’Euro 2016 (10 juin – 10 juillet), et qui a été présenté quelques heures plus tôt à Paris.

Partenaire officielle de l’UEFA, Coca-Cola compte sur cette populaire compétition de football pour mettre en avant sa gamme de boissons et marquer son influence sur les réseaux sociaux.

« Je ne vais pas beaucoup parler d’innovation mais on a rarement eu un plan aussi digital », précise notre interlocuteur.

Le plan global a été segmenté par lieu d’animation en lien avec le foot : cafés & bars, maison, stades et « cœurs des villes ».

Au-delà des efforts d’animations dans des espaces dédiés dans les villes françaises qui accueillent les matches et de packaging événementiel aux couleurs de l’EURO 2016 et des 24 équipes participantes, plusieurs services se distinguent dans le dispositif Coca-Cola en fonction des endroits.

Pour les supporters qui vivent les matches dans l’enceinte des stades de compétition, une application sera disponible pour pré-commander boissons et aliments afin de récupérer sa commande plus rapidement lors des mi-temps…Tout en restant à sa place.

Un test avait été mené dans ce sens au Stade de France lors du match France-Allemagne du 13 novembre (une soirée qui sera gravée dans nos mémoires pour d’autres raisons).

Dans la catégorie connectivité, Coca-Cola compte déployer des bornes Wi-Fi en accès gratuit dans « des centaines de bars » (a priori entre 300 et 500 établissements avec un focus important sur Paris) afin de favoriser les discussions sur les sensations ressenties au cours des matches.

Mais on ignore en l’état actuel par quel biais ce déploiement sera réalisé (bornes dédiées, partenariat opérateurs…). Vendredi soir, le service communication de Coca-Cola France n’a pas pu apporter des précisions sur ce point.

Euro 2016 : Coke & stickers Panini virtuels

Mais le service digital le plus original est identifié du côté de Panini et ses fameux stickers (avec ses albums d’images photos à collectionner sur des thèmes divers, en particulier les équipes de foot).

Coca-Cola compte assurer la distribution de 11 vignettes à l’effigie des joueurs de l’Equipe de France sur les bouteilles d’1,5 litre, tout en ayant la possibilité de gagner des goodies ou des vignettes Panini UEFA EURO 2016 en scannant ses bouteilles ou ses canettes.

Un dispositif similaire avait été mis en place à l’occasion du Mondial au Brésil en 2014. C’est un volume de 200 millions de stickers Panini virtuels qui avaient été partagés. « C’est une vraie source de convivialité », assure Arnaud Leroux.

Pour prolonger l’expérience, des cabines photos seront déployées dans les fan zones et en mode itinérant dans les villes accueillant des rencontres de l’EURO 2016. Elles permettront aux fans de customiser leurs portraits sous la forme de vignettes Panini.

Parallèlement, Coca-Cola va couvrir l’évènement à travers une chaîne YouTube dédiée (Coke TV) tandis que le site Happiness Football Club, lancé en juin 2015 et exploité en partenariat avec Konbini, sera mis à contribution (« contenu football dédié au style, à la mode, au gaming, à la musique, sur un ton drôle et décalé »).

Le service communication de Coca-Cola France précise que le dispositif global mis en place pour couvrir l’EURO 2016 est le plus gros investissement (« à deux chiffres ») jamais consenti pour une opération événementielle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur